Première édition de la Grande nuit du conte : ce coup d’essai qui se transforme en coup de maître

0
975

A l’initiative du célèbre comédien et conteur prodige Moussa Doumbouya, dit « Petit Tonton », s’est tenue la première édition de la Grande nuit de Conakry vendredi 20 décembre. L’événement a réuni autour de l’organisateur le Dr Massamba Gueye, chercheur à l’université, par  ailleurs conseiller culturel du président Macky et KPG Conteur venu tout droit du pays des Hommes intègres.

Pendant plus de deux heures qu’aura duré la soirée, le public a eu droit à des moments de spectacles, de partages et de gastronomie mettant en exergue le vrai visage du patrimoine vestimentaire et culinaire mis en scène à cet effet et auréolés d’accompagnements artistiques et musicaux, notamment avec le couple Soul Bang’s – Manamba Kanté et Mory Kanté.

En marge de la cérémonie, l’invité venu du Sénégal a déclaré retenir de cette nuit que notre patrimoine est porteur de réalité et qu’il peut être notre vitrine pour développer nos pays.

« Ce qui est à améliorer, c’est que dans les prochaines éditions, nous serons un peu plus dans les écoles avant cette nuit », a affiché Dr Massamba Gueye.

Pour sa part, l’opérateur culturel Malick Kébé, doublé de sa casquette de directeur général du Fonds de développement des arts et de la culture,
s’est dit personnellement heureux d’avoir assisté à  cette soirée.

« Je pense que c’est une activité qui mérite d’être accompagnée. Parce qu’ils font la promotion de la culture du pays. Vous avez dû le constater, rien que la promotion de notre culture, notamment à travers l’art culinaire, les instruments de musique, la musique du terroir, également les contes que nous connaissons depuis notre enfance. Et donc, personnellement, je suis très heureux surtout de constater que le public est resté du début jusqu’à la fin du spectacle », s’est-il réjoui.

Mme Camara Aminatou Barry, Vice maire de Daralabé s’est montrée plutôt agréablement surprise et même très impressionnée par tout ce qu’elle a vu.

« On a entendu de très beaux contes. On a entendu de très belles paroles venant de grands artistes de très haut niveau aussi bien de la Guinée que d’ailleurs, dans un cadre magnifique. Alors, cette nuit m’a permis de me remémorer de ma tendre enfance, des périodes où on faisait les contes au village. C’est très important que l’on ressorte ça de l’oubli », a témoigné cette élue locale de Labé.

Magnifique. Voilà le qualificatif qui, de l’avis de l’ancienne ministre de l’Economie et des Finances, sied le mieux à ce spectacle. « On est fier que des jeunes gens aient eu l’idée d’organiser cet événement. C’est un excellent signal pour notre jeunesse, mais pour nous aussi qui sommes un peu plus âgés. Il y avait toutes les générations. C’est un rappel que nous africains, on a de quoi être fier », a indiqué Maladho Kaba.

L’initiateur de la Grande nuit du conte, Moussa Doumbouya, dit « Petit Tonton », est médaillé des derniers Jeux de la Francophonie. Pour lui, c’est un des plus beaux jours et l’une des plus belles soirées de sa vie.