Première exportation de bauxite de GAC : une étape importante pour l’industrie minière de la Guinée

août 5, 2019 9:05

Kamsar, lundi le 05 août 2019 – Guinea Alumina Corporation (GAC) a annoncé aujourd’hui sa première exportation de minerai de bauxite, marquant l’achèvement d’importants travaux de construction et le début de la production commerciale d’un des projets miniers les plus importants de la Guinée.

Le développement du projet de GAC – l’un des plus importants investissements des 40 dernières années en Guinée – a coûté environ 1,4 milliard de dollars.

« Je suis fière d’annoncer que nous avons tenu nos promesses de façon sûre et responsable, tout en respectant le budget et les délais prévus, a déclaré Aïssata Béavogui, directrice générale de GAC. C’est un grand jour, aussi bien pour GAC et ses employés que pour la Guinée. Notre première exportation de bauxite marque le début de décennies de production, et nous pouvons maintenant nous fixer comme objectif de devenir un producteur de bauxite fiable et de classe mondiale, offrant de la valeur pour notre actionnaire et pour le pays. »

« La première exportation de minerai de bauxite de GAC représente un moment décisif pour Emirates Global Aluminium (EGA) et pour la Guinée, explique Abdulla Kalban, président du conseil de GAC et directeur général et chef de la direction d’EGA, actionnaire de GAC. EGA, qui complète ainsi son expansion stratégique en amont, devient un producteur mondial intégré d’aluminium. Le projet crée des débouchés économiques pour la Guinée et aide le pays à accroître la production de sa plus grande ressource naturelle ».

« Comme pour toutes les activités d’EGA, la sécurité est la priorité absolue du projet GAC, poursuit-il. Je suis particulièrement fier que notre rendement en matière de sécurité dans le cadre de ce projet ait été de calibre mondial et je remercie tous les employés de GAC et nos prestataires de services pour cette importante réalisation. »

Plus de 41 000 formations à la sécurité ont été données sur place pendant la construction du projet GAC. Le taux d’incidents de sécurité consignables était inférieur au tiers des valeurs de référence mondiales du secteur minier, et les travaux ont été achevés sans aucun accident mortel.

La construction du projet a nécessité plus de 30 millions d’heures de travail, c’est-à-dire une fois et demie le nombre d’heures qu’a exigé celle du bâtiment le plus haut du monde : Burj Khalifa à Dubaï.

Au plus fort des travaux, 4 650 personnes étaient à l’œuvre, dont 85 % de Guinéens et 67 % de la région de Boké.

Environ un millier d’emplois permanents ont été créés pour l’exploitation du projet GAC. GAC a investi plus de 1,3 million de dollars dans GAC Skills, un programme de perfectionnement destiné aux Guinéens présentant un fort potentiel pour des postes permanents dans l’organisation.

GAC devrait générer des retombées économiques directes, indirectes et induites d’environ 700 millions de dollars par année dans le pays lorsque la cadence de production sera au maximum, ce qui entraînera une augmentation de 5,5 pour cent de l’économie nationale.

Lorsque ses installations auront atteint leur vitesse de croisière, GAC devrait produire environ 12 millions de tonnes de bauxite par année, soit l’équivalent du poids de deux grandes pyramides de Gizeh.

Les installations de GAC comprennent une mine, une infrastructure ferroviaire (dont certains éléments sont partagés avec d’autres exploitants) et des installations portuaires. Les deux principaux chantiers de construction étaient éloignés d’environ 90 kilomètres.

Jusqu’à présent, GAC a investi quelque 14 millions de dollars dans des projets sociaux et environnementaux dans les collectivités avoisinantes, notamment la construction de 12 écoles et de huit centres de santé, ainsi que la mise en place de campagnes de sensibilisation sanitaire qui ont touché plus de 90 000 personnes.

Plus de la moitié des fonds ayant servi au développement de GAC proviennent du plus important financement de nouveau projet minier jamais réalisé en Guinée : un prêt de 750 millions de dollars accordé par des institutions de financement du développement, des agences de crédit à l’exportation et des banques commerciales internationales.

À propos de GAC

Guinea Alumina Corporation S.A. (GAC) est une société minière œuvrant dans les domaines de l’extraction et de l’exportation de bauxite métallurgique. Filiale à part entière d’Emirates Global Aluminium (EGA) établie aux Émirats arabes unis, la société exploite une concession minière située au nord-ouest de la République de Guinée, en Afrique de l’Ouest. Une fois extrait, le minerai est transporté par chemin de fer vers les installations portuaires de la compagnie situées à Kamsar, sur la côte Atlantique du pays, pour ensuite être expédié sur les marchés mondiaux par voie maritime. GAC compte 1 000 employés, produit 12 millions de tonnes de bauxite par année, et son plan minier actuel prévoit une exploitation jusqu’en 2040. Pour plus de renseignements, visitez : www.gacguinee.com.