Présentation d’un présumé malfrat qui escroquait ses victimes dans le domaine de l’électricité 

1707

Le Haut Commandement de la Gendarmerie nationale, Direction de la Justice militaire à procédé à la présentation d’un présumé malfrat, ce jeudi 28 janvier 2021. Il s’agit du sieur Issiaga Bangoura, électricien de quartier qui s’est procuré un faux badge de la société Electricité de Guinée, afin d’escroquer ses cibles.

C’est dans l’accomplissement de cette sale besogne qu’il s’est rendu vendredi 22 janvier à Ratoma, au domicile de M. Talibé Baldé à qui il s’est présenté comme étant un contrôleur de la zone et a demandé à celui-ci de lui présenter ses papiers d’électricité. Au terme de son prétendu contrôle, il a signifié au concessionnaire que sa facture est assez trop élevée et que lui, il pouvait l’aider à réduire sa consommation d’électricité, moyennant la somme de 400 000 GNF.

Selon le lieutenant Aboubacar Saran Bangoura, le présumé escroc a demandé à M. Baldé d’aller lui chercher la colle-minute. Et que curieusement, au retour de ce dernier, Issiaga Bangoura a déclaré avoir fini de faire le travail. Toute chose qui a éveillé les soupçons chez M. Talibé Baldé qui lui a demandé de lui remettre le numéro de l’agent de l’Edg qui l’aurait commis à la tâche sur le terrain.

Aux dires de l’officier de communication adjoint de la Gendarmerie nationale, l’imposteur a communiqué son propre numéro. Le téléphone étant dans sa poche et sur silencieux, Talibé Baldé a appelé sans avoir la moindre réponse au bout du fil. Il ne tardera plus donc à se rendre compte qu’il s’agit d’une tentative d’escroquerie.

« M. Baldé a fait appel aux siens qui l’ont aidé à interpeler le sieur Issiaga Banoura et à la déposer au siège de l’Edg de Ratoma où il a réussi à tromper la vigilance des agents et s’est enfui. Ce n’est que dans la nuit du dimanche au lundi qu’il se fera appréhender à nouveau avant d’être déposé à la compagnie de la Gendarmerie territoriale de Ratoma. Et une plainte en bonne et due forme a été formulée par la direction de l’Edg de Ratoma », a expliqué le lieutenant Aboubacar Saran Bangoura.

Auditionné sur procès-verbal et au micro des journalistes, le mis en cause reconnait non seulement la tentative d’escroquerie à l’endroit de M. Talibé Baldé, mais aussi de faux et usage du faux à l’endroit de la société Edg, avant d’être déféré devant le Procureur de la République pour répondre de ses faits.

Le Haut Commandement de la Gendarmerie nationale, par la voix de l’officier Bangoura, a invité la population à davantage de vigilance, vu que les faits d’escroquerie ont tendance désormais à être légion au pays, avec des modus operandi qui sont différents les uns des autres.

Facebook Comments