Présidentielle-CIP-CENI: Les principaux opposants brillent par leur absence à cette première rencontre

0
651
La première partie du premier comité inter-partis (CIP) après le double scrutin controversé du 22 mars dernier a lieu ce vendredi à  Conakry l’initiative de la commission électorale nationale indépendante ( CENI).

Prevue en deux étapes, pour raison  de la COVID-19, la première partie en cours est  ponctuée par les discours des organisateurs et un des partenaires, le NDI. Ceci est suivi par la présentation d’un chronogramme qui s’étend de ce mois de juin à novembre 2020. Avec à la clef, les dates du 18 octobre  et du décembre proposées pour le premier tour de la présidentielle et le second tour s’il y a lieu.

A noter que parmi les participants, il y a quelques diplomates, notamment les représentants des ambassades de la Russie, des États-unis d’Amérique et du Sénégal. Également la présence des partis politiques de la mouvance présidentielle et d’autres formations politiques de moindre envergure.

Autre élément particulièrement important, c’est l’absence à cette rencontre de tous les partis politiques de l’opposition n’ayant pas pris part aux dernières élections.

Une absence qui ne trouve aucune explication au niveau du directeur du département démembrement de la CENI Boubacar Biro Barry qui, dans un entretien accordé à la presse, se contente pour l’instant du fait que les invitations soient adressées à tous les partis. Sans exclure que les grands absents soient là pour la seconde partie, dans l’après-midi.

Reste à savoir s’il s’agit d’un réel espoir ou juste un argument qui tient au simple principe qu’il faut attendre de faire le constat et tirer une conclusion dans quelques heures.

Nous y reviendrons