Présidentielle : Dr Ousmane Kaba se bat contre les moulins à vent

0
441

Tout en disant partager les idéaux du Fndc,  le  leader du Pades ne cesse pourtant d’avoir  le regard fixé sur l’horizon présidentiel. Investi ce samedi 1er août par son parti, malgré les réserves émises par ses alliés, Dr Ousmane Kaba, n’en a cure, et commence  déjà à  tirer des plans sur la comète.

Dr Ousmane Kaba sera bel et bien candidat à la prochaine présidentielle. Ce transfuge du parti au pouvoir, qui a rejoint les rangs de l’opposition, après avoir perdu les bonnes grâces du palais, promet de ne pas jouer les simples figurants lors de ce vote.

Ce technocrate qui fait de la politique en dilettante, jure même  de « barrer la route » à Alpha Condé par les urnes. Le défi, il est dantesque, pour un candidat dépourvu d’une grande surface politique.

A ses pairs du Front national pour la défense de la constitution, qui trouvent  sa démarche assez contradictoire, Ousmane Kaba se veut rassurant.

Pour lui, la meilleure manière de chasser Alpha Condé des ors du palais, c’est de l’affronter aux urnes.

Cette option peut paraître certes illusoire, quand on sait que le président qui a passé à la trappe la constitution de mai 2010, dans le seul but de briguer un troisième mandat, mettra toutes les chances de son côté dans cette compétition.

Avec une Ceni qui ne rassure point l’opposition, ayant le doigt sur la couture du pantalon. Face à un exécutif rompu dans l’électoralisme.

Et le Pades risque de légitimer tout simplement  ce scrutin de dupes, si jamais le président ne renonçait pas à ses velléités.

Vouloir donc jouer les Don Quichotte, en livrant bataille contre des moulins à vent dans une telle configuration, pourrait ressembler à un pari risqué pour Dr Kaba. Qui, face à « l’ogre » Rpg, aura peu d’argument.

Après tout, la politique sous les tropiques, ce n’est pas une affaire de doctrine universitaire…En pareilles circonstances, rien ne sert d’avoir les yeux plus gros que le ventre.

Lire vidéo: