Présidentielle du 18 octobre : la France appelle les acteurs politiques à la plus grande retenue

0
1169

Au cour de la traditionnelle conférence de presse du Quai D’Orsay, le Porte-parole du ministère français des Affaires Etrangères a exprimé ce 2 septembre la position de la France face à la candidature d’Alpha Condé au scrutin présidentiel du 18 octobre 2020.

S’agissant de la Guinée dont le président veut briguer un nouveau bail au palais Sékhoutoureya pour la troisième fois, voici ce qu’a répondu le conférencier de Porte-parole du Quai d’Orsay :

« La France rappelle sa préoccupation, déjà exprimée lors des scrutins référendaires et législatifs, sur le caractère non-consensuel du fichier électoral. Elle avait condamné les violences qui avaient émaillé ce processus électoral et entraîné plusieurs morts. Notre préoccupation demeure s’agissant du prochain scrutin. La France appelle l’ensemble des acteurs guinéens, quels qu’ils soient, à la responsabilité, au dialogue et à la plus grande retenue. La France apporte son soutien aux organisations régionales, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et l’Union africaine, ainsi qu’aux Nations Unies, dans leurs efforts pour éviter une détérioration du climat politique et un nouveau cycle de violences en Guinée. »