Présidentielle : la CoCEG salue le «  sens de  responsabilité et de retenue » des Guinéens

0
170

La COCEG (la Coalition Citoyenne pour les Élections et la Gouvernance), une plateforme d’organisations de la société civile  qui dit avoir déployé des observateurs dans toutes les préfectures et sous-préfecture de la Guinée, a salué « le sens de responsabilité et de retenue des Guinéens » à l’ouverture du vote dans le pays. « La mission d’observation de la CoCEG salue le sens de responsabilité et de retenue dont font preuve les citoyens guinéens à l’ouverture du vote », note la COCEG dans une déclaration lue en fin d’après-midi par sa chargée de communication, Bintou Diakhaby.

La COCEG a donc appelé les citoyens,  les candidats, leurs militants et l’ensemble des acteurs politiques à poursuivre le vote dans le calme et le respect des normes régissant les opérations électorales, le dépouillement, la centralisation et la proclamation des résultats du vote.

La plateforme de la société civile a tout de même relevé quelques anomalies dans certains bureaux de vote où le « nombre de bulletins de vote [est] inférieur au nombre d’électeurs inscrits ». Elle a aussi noté le manquent de procès-verbaux de résultats dans certains bureaux de vote, cinq cas de vote non autorisés dont un cas d’électeur non inscrit, un cas d’électeur ayant voté deux  fois et trois cas d’électeurs ayant voté sans dérogation ni procuration, des interdictions d’accès des observateurs à certains bureaux de vote, des immixtions des autorités locales dans un bureau de vote.

« À partir de midi, les observateurs de la CoCEG ont signalé plus de 20 cas de violations de procédure mineures qui ont déjà été traitées par l’administration électorale », a aussi signalé Bintou Diakhaby.