Présidentielle sénégalaise à Conakry: l’Ambassadeur Faye Anna s’exprime sur la tenue du vote

0
1723

Après avoir glissé son bulletin dans l’urne ce dimanche 24 février à Kaloum, l’Ambassadeur du Sénégal en Guinée, Mme Faye Anna Sémou est revenue sur l’engouement qui caractérise le scrutin présidentiel qui oppose cinq candidats dont le président sortant Macky Sall.

«D’ici 18 heures, nous aurons un taux de participation assez correct qui va montrer la volonté des sénégalais de l’étranger à participer à la vie de leur pays. En Guinée, nous sommes 2 981 régulièrement inscrits sur la liste électorale et près 87% vivent à Conakry», a-t-elle précisé dès l’entame de ses propos.

La diplomate Mme Faye Anna Sémou a fait savoir à la presse que le vote ne se déroule pas seulement à Conakry. «Nous avons six bureaux de vote à l’intérieur du pays.  Il y a un bureau de vote à Kamsar, un à Fria, un à Banakoro, un à Kindia, un à Kankan et un à Labé. Dans ces localités, il y a des citoyens sénégalais qui sont mobilisés depuis 8 heures pour aller voter. Conakry est le principal centre où nous avons près de 87% des électeurs sénégalais. C’est la raison pour laquelle nous avons cinq bureaux de vote dans cette grande et belle école que les autorités guinéennes ont bien voulu nous prêter tout en nous accompagnant avec la sécurité et avec beaucoup de commodité», a-t-elle expliqué.

D’après Mme Faye, le premier pari relatif à l’ouverture des bureaux de vote à temps, a été gagné. Ensuite, a-t-elle, fait comprendre que la mobilisation aussi a été au rendez-vous.

«Nous avons réussi notre premier pari qui est celui de démarrer le scrutin à 8 heures. En matière électorale, c’est extrêmement important pour le bon déroulement de l’élection.  Ensuite, nous avons réussi à mobiliser les citoyens sénégalais résidents en Guinée de voter massivement. Mes compatriotes sont non seulement engagés mais aussi, ils ont accepté de venir siéger dans les bureaux de vote», a-t-elle indiqué.

S’exprimant sur le déroulement du scrutin, l’Ambassadeur du Sénégal à Conakry a rappelé que beaucoup de travaux préalables ont été effectués pour le bon fonctionnement de l’élection. «Nous avons organisé le 16 février dernier, une journée de réflexion et d’échanges d’informations sur l’ensemble des  opérations qui doivent être menées aujourd’hui pour nous permettre d’avoir une bonne organisation. Les sénégalais sont conscients que le scrutin présidentiel est très important», a-t-elle signalé.

Par ailleurs, Son excellence Mme Faye a déclaré que le choix de l’école primaire du centre à Kaloum n’est pas un fait du hasard. Selon elle, ce choix se justifie par le fait que l’école du centre fait face à la mosquée sénégalaise. Ce qui n’a vraiment pas été fortuit. Non seulement l’école est assez vaste et elle a formé beaucoup de cadres Guinéens mais aussi, il est facile d’orienter les sénégalais lorsqu’on dit que l’école fait face à la mosquée sénégalaise, a-t-elle fait remarquer.

«Nous voulons un taux de participation appréciable. C’est pourquoi nous avons fait beaucoup de communications. Nous avons utilisé l’union des ressortissants des sénégalais, l’amicale des cadres sénégalais et les représentants des partis politiques en compétition pour faire passer nos messages», a-t-elle indiqué.

Enfin l’Ambassadeur Anna Semou Faye a tenu à exprimer ses vifs remerciements à l’endroit des autorités et des populations guinéennes. «Je remercie le président de la République Pr. Alpha Condé, qui a beaucoup de sollicitudes à mon égard, ensuite son Premier ministre et tous les membres du gouvernement ainsi que le peuple de Guinée», s’est-elle réjouie.

Lire vidéo: