Prétendu clash à l’UFR : Dr Deen Touré met les points sur les i

0
1461

Des rumeurs persistances d’une scission au sein de l’Union des Forces Républicaines (UFR) de Sidya Touré continuent de plus en plus d’être relayées sur les antennes des médias de la place.

Comme les députés Aissata Daffé et Goyo Zoumanigui, Dr Deen Touré est cité parmi les responsables du parti qui se seraient dit favorables à un troisième mandat pour le président Alpha Condé. Interrogé par Guinéenews, ce mercredi 27 février, la réponse du président du groupe parlementaire Alliance républicaine est sans ambages :

«J’ai écouté une petite partie des commentaires sur radio Espace. J’aimerais que les gens comprennent, ce n’est pas seulement les journalistes, mais aussi les cadres politiques de ce pays que l’UFR n’est un parti de la pensée unique. C’est un parti de diversité, c’est un parti qui rassemble les gens, d’où son nom d’ailleurs l’Union des Forces Républicaines. Nous débattons les sujets sans tabou et chacun peut donner son avis. Tu ne peux faire cela que lorsque tu es du parti. Je suis de l’UFR et je considère que l’UFR est un patrimoine. Et par conséquent, j’ai tellement apporté à ce parti que je ne compte pas le sacrifier. Je dis encore une fois que c’est un parti dans lequel la pensée unique ne peut pas régner. C’est un parti où il y a beaucoup de cadres. C’est un parti de citoyens et des militants. Une des caractéristiques les plus importantes et qui fait d’ailleurs un mérite davantage comparé, c’est que c’est un parti de débats. Le débat est toujours-là. On ne peut pas l’économiser », a-t-il affirmé.

Un message sur le compte tweeter du président de l’UFR qui parlerait des tentatives des responsables du parti au pouvoir de débaucher des cadres de l’UFR a suscité maints commentaires ce mercredi matin.

 Là-dessus, la réponse du député de l’UFR est également claire : « moi, Dr Deen Touré, je suis le président du groupe parlementaire dans lequel se trouve les députés de l’UFR. Je dis encore, je suis membre du conseil politique de l’UFR, je suis membre du bureau exécutif de l’UFR et je suis conseiller du président de l’UFR. Donc mon sujet ne peut pas se discuter à la radio ».