Prétendu démantèlement de rails à Kolaboui : les autorités locales démentent la nouvelle et parlent de ‘’rumeurs infondées’’

0
237

Dans la journée de ce mardi 21 janvier, des rumeurs persistantes, qui circulaient de façon virale sur les réseaux sociaux, faisaient état de rails démantelés au niveau de Kolaboui, une sous-préfecture située à environ 300km de la capitale Conakry, et du saccage du commissariat central de police de Boké.

Devant l’ampleur que prenaient ces rumeurs, la Rédaction locale de Guinéenews à Boké a joint les autorités locales de Kolaboui pour tenter d’éclairer la lanterne des lecteurs.

A en croire le Sous-préfet Mamadouba Yakha Camara, ces informations sont ‘’infondées’’. « Ce n’est pas vrai. Aucun édifice n’a été saccagé ici à Kolaboui. Les rails des sociétés minières aussi n’ont pas été démantelés », a-t-il confié.

Abondant dans le même sens, le maire de la commune rurale a déclaré à Guinéenews qu’il s’agit de fausses informations. « Monsieur le journaliste, nous sommes sur les rails au moment même qu’on est en train de parler. Le train de la CBG vient de passer pour Sangarédi », a rétorqué Ansoumane  Zito Coumbassa, le maire de Kolaboui.

Cependant, d’autres sources nous ont confirmés des cas de barricades érigées par endroits  par des jeunes manifestants dans la commune rurale de Kolaboui.