Prétendue ponction sur les primes des militaires guinéens de la Minusma: la cinglante repartie de la Défense au député Gaoual

septembre 4, 2019 10:30

Au cours d’une sortie médiatique faite ce mercredi 4 septembre, le député uninominal de Gaoual a révélé un cas de ponction qui s’effectuerait sur les primes des militaires guinéens en faction à Kidal au compte de la Minusma. Mais la réaction n’a pas tardé à venir de la partie mise en cause.

Appelé par nos soins pour question de recoupement, le Directeur de l’Information et des Relations Publiques de l’Armée nous a invités à nous référer à une publication faite sur compte Facebook où il a apporté un démenti formel à ces allégations.

« Contrairement à certaines affirmations contenues dans la presse et comme l’a si bien indiqué le ministre de la Défense nationale lors de son passage à l’hémicycle, la Guinée ne prélève aucun centime des primes octroyées par les Nations-unies aux soldats guinéens de la Minusma. Mieux, la Guinée est le seul pays africain à payer mensuellement l’intégralité de ces primes en devises alors que l’ONU procède à des virements trimestriels. Tous les autres pays rémunèrent leurs soldats en monnaie locale », lit-on dans ce poste du porte-parole du ministère de la Défense Nationale. Et de conclure : « le gouvernement guinéen a fait ouvrir à chaque soldat guinéen des bataillons Gangan un compte sans intérêt dans une banque privée et les ayants-droit sont les seuls gestionnaires de ces comptes. Une fois les virements effectués, le ministère de la Défense n’exerce aucun droit de regard sur l’utilisation faite des primes par les bénéficiaires ».