Prévention du Covid-19 : à Pita, les autorités locales ferment les marchés

0
706

Les menaces de la pandémie du covid19 qui continuent de semer la panique dans le pays, ne laissent pas indifférentes les autorités préfectorales de Pita. Conscient de la dangerosité de cette pandémie, le préfet Kalidou Kéita a décidé, après concertation avec la mairie et les syndicats, de fermer provisoirement l’ensemble des marchés se trouvant dans sa juridiction qui, pour le moment, n’a enregistré aucun cas positif.

Sur cette fermeture, le préfet de Pita s’explique : « c’est effectif, les marchés resteront fermés pour le moment. Parce que nous constatons que les gens ne respectent pas les consignes édictées par les autorités sanitaires. Vous n’êtes pas sans savoir que le président de la République a donné des instructions fermes qui sont presque les consignes édictées par l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire et le ministère de la Santé. Il est aussi conseillé de respecter les mesures barrières qui consistent à laver correctement les mains avec le savon, se servir des kits de lavages des mains installés aux différents endroits. Il est dit aussi de respecter la distanciation sociale, donc d’éviter les contacts physiques, d’éviter de fréquenter les lieux de culte, suspendre les célébrations des cérémonies pouvant mobiliser plus de vingt personnes. Si vous prenez en exemple le Sida, c’est une maladie contagieuse qui se transmet par le sang, les seringue. Ebola est une maladie qui se transmet par de simples contacts. Mais le ce virus du covid-19 se transmet non seulement par les contacts physiques mais aussi par l’air à travers les éternuements ou les toux d’un porteur du virus. D’où la dangerosité de ce virus qui ne cesse de tuer les gens à travers le monde d’une part et la nécessité du respect des consignes d’autre part. Mais malheureusement, les gens peinent à respecter les mesures édictées par les spécialistes. On a donc décidé avec les maires, les conseillers communaux, les syndicats de fermer les marchés hebdomadaires de la commune urbaine ainsi que ceux des différentes sous-préfectures à compter du jeudi 09 avril jusqu’à nouvel ordres. »