Primaires du RPG à Kindia : la notabilité maintient son soutien à Moustapha S Keita et à Oumar Traoré

0
560

Le choix des candidats du parti au pouvoir pour les législatives prochaines, souffre encore d’incompréhension dans la ville des agrumes.

D’un côté, les choix des 13 fédéraux du parti, portés sur les députés sortants mais rejetés par la population et de l’autre, ceux des sages, jeunes et femmes de Kindia.

Justement, le choix porté sur Moustapha S Keita et Sékou Oumar Traoré, tous jeunes et fils de Kindia, les sages l’explique par la forte implication de ceux-ci dans les affaires de ladite ville et surtout, le manque de respect dont les responsables du RPG-AEC à Kindia, auraient manifesté à l’endroit des sages, notamment dans la reconduction de l’honorable Demba Fadiga et  Dounla Sylla.

Au sortir d’une rencontre, ce vendredi 27 décembre, au domicile de l’imam El Hadj Mamoudou Camara, la notabilité de Kindia, a réitéré son choix sur Moustapha S Keita et Sékou Oumar Traoré, sans quoi, l’expérience des communales risquerait de se répéter.

« Je parle ici, au nom des sages,  jeunes et femmes de Kindia. Pour la députation, ils ont arrangé des choses, sans le consentement ni même informer les sages de Kania, alors que nous avions notre choix déjà. On ne peut jamais arranger quelque chose à Kindia, sans nous. Au contraire, tu ne feras que perdre en temps. C’est nous qui avons choisi Demba Fadiga en 2013. Après 5 ans, nous portons notre choix sur un autre fils de Kindia », a expliqué El Hadj Cheich Talibya Camara, porte-voix des sages.

Droit dans ses bottes, le président de la structure Kania Lanyi, qui regroupe la plupart des sages de la ville, El Hadj Banna Seny Camara, après avoir reçu des instructions fermes d’El Hadj Mamoudou Camara en déplacement, a interpellé le président de la République, à entendre leurs cris de cœur mentionnés dans une lettre qui lui a été adressée, qui est une nécessité pour la ville de Kindia et le RPG-AEC.

« La lettre que nous avons faite expliquant notre choix pour la députation, nous ne l’avons pas faite pour semer de la zizanie. Nous l’avons envoyée, pour le respect que nous avons pour le RPG-AEC. Ils ont choisi leurs candidats pour la députation sans nous consulter, ni nous associer alors que nous avions notre choix ailleurs. C’est pourquoi on a fait une lettre à leur adresser, les informant de notre choix porté sur Moustapha S Keita et Cheick Oumar Traoré. Ce choix est celui de tous les chefs de quartiers et des jeunes de Kindia. (…). Que le président de la République comprenne que Kindia est pour le RPG, en dépit de tout ce qu’on lui raconte. Mais, on ne peut pas imposer un choix aux sages. C’est pourquoi nous avons envoyé une lettre au président, pour l’informer de la situation qui prévaut. On ne changera Moustapha S Keita et Cheick Oumar Traoré pour personne. Il n’y a pas affaire d’étrangers ou d’autochtones dans ça, mais c’est le choix des sages, des jeunes et femmes de Kindia. C’est la réponse du président que nous attendons, et nous pensons qu’il va donner suite à notre demande. Demba Fadiga est en train de se perdre dans la nature, nous on ne dit rien. Si c’est Conakry qui va élire les députés à Kindia, on verra bien. Au président de la République, nous lui disons que la lettre qui est partie, est bien celle des sages », a-t-il expliqué, à l’issue d’une rencontre des sages.

Comme l’ont plusieurs fois repris les sages lors de leur réunion, la lettre du président de la République à leur lettre, est vivement attendue.