Primature : création de la nouvelle Mission d’Appui à la Mobilisation des Ressources Internes (MAMRI) – Communiqué

0
2079

L’administration guinéenne se modernise pour mieux servir l’intérêt général.

Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a signé ce jour un décret déterminant pour la modernisation des administrations économiques et financières et pour une meilleure gestion des recettes de l’Etat. Ce décret est l’acte de naissance d’une nouvelle entité dans le paysage administratif, économique et financier guinéen, la Mission d’Appui à la Mobilisation des Ressources Internes ou MAMRI.

Placée sous l’autorité du Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, la Mission d’Appui à la Mobilisation des Ressources Internes (MAMRI) a pour mission :

ï) d’accroître significativement la mobilisation des ressources internes ;
ï) d’accompagner la modernisation des administrations fiscales et autresrégies financières de l’État.

L’objectif de la MAMRI est d’atteindre un niveau de mobilisation desressources internes d’au moins 20% du PIB, conformément aux recommandations de la conférence d’Addis-Abeba sur le financement du développement, contre seulement 13,5% de PIB actuellement. Le Président de la République a assigné au Premier ministre d’atteindre un niveau de collecte des recettes de 25% du PIB.

Conformément aux engagements pris dans sa déclaration de politique générale, le 27 juin 2018 devant l’Assemblée nationale, le Premier ministreentend ainsi, en harmonie avec le Président de la République, mettre en œuvre une « véritable révolution fiscale », à la fois pour dégager des margesbudgétaires en vue du financement des priorités économiques nationales, mais également pour impulser une dynamique de modernisation des administrations économiques et financières de notre pays, pour les rendre plus performantes.

Dans cette optique, l’ambition de la MAMRI est de donner aux initiatives se rapportant à la mobilisation des ressources internes l’impulsion politique duPrésident de la République et du Premier ministre. Cette instance sera, entre autres objectifs, le lieu de réalisation des diagnostics nécessaires pour moderniser nos administrations, améliorer leur efficacité au bénéfice desconcitoyens et de la performance économique de la République de Guinée.

Pour parvenir à une gestion plus fine et rigoureuse, permettant d’accroître la part des recettes dans le Produit intérieur brut de la Nation, la MAMRI dispose d’un comité de pilotage, présidé par le Premier ministre, aux côtésduquel siègent le Ministre de l’économie et des finances, le Ministre dubudget et les principaux ministres, ainsi que le Gouverneur de la BanqueCentrale de la République de Guinée (BCRG). La MAMRI sera constituée d’une équipe technique permanente d’une dizaine d’agents hautement spécialisés, qui s’appuieront sur des experts internationaux et pourrontcompter sur le soutien des partenaires techniques et financiers de la Guinée.