Prisonniers décédés à la Maison centrale : les autorités annoncent des prélèvements sur leurs corps

0
771
Comme annoncé dans un précédent article de presse, plusieurs cas de décès sont survenus à la Maison centrale de Conakry. Puisque dans l’intervalle d’une dizaine de jours, quatre détenus ont trouvé la mort dans les circonstances presque similaires. Cela, après des vomissements.

Ces cas de décès sont confirmés par le ministère de la Justice, département de tutelle de ladite concession carcérale.

Selon le conseiller en Communication du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, il y a bel et bien au ces cas.

« Nous en sommes très bien informés. Mais ce qui est plus important, pour qu’on puisse donner un caractère à ces décès, nous avons sollicité l’intervention de la Croix-Rouge qui, en la matière, est habilitée à faire le prélèvement. Ce qui est déjà fait. On attend les résultats. Et cela fera l’objet d’un communiqué de presse« , rassure Sékou Keita que nous avons joint au téléphone ce dimanche soir.

Aux dires de notre interlocuteur, les résultats de ces prélèvements vont prendre un peu de temps avant d’être  disponibles. « Parce que d’après mes informations, il faut 72 heures. Donc, dès la réception de ces résultats, le ministère de la Justice va se mettre en branle pour faire un communiqué et tirer au clair les raisons de ces décès« , conclut M. Keita.