Prix entrepreneur social d’orange : les lauréats 2018 primés à Conakry

décembre 17, 2018 7:50

La société de téléphonie mobile Orange Guinée a récompensé ce lundi 17 décembre 2018 les lauréats de la huitième édition “du prix Orange de l’entrepreneur social” en Afrique et au Moyen Orient. La cérémonie de remise a eu lieu, cet après-midi, au siège d’Orange-Guinée à la Belle vue.

A l’issue du concours, trois projets ont été récompensés. Il s’agit des projets N’walima, Santé Express et Magoe Education. Ces projets  évoluent dans les domaines de l’emploi Jeunes, la Santé et l’éducation.

Les initiateurs de ces projets ont bénéficié chacun d’un accompagnement de la part d’orange des sommes de 50 millions, un ordinateur MacBook Pro pour le premier prix, 30 millions plus un ordinateur portable HP pour le deuxième et 20 millions pour le troisième avec une tablette.

Les heureux gagnants ne cachent pas leurs satisfactions. Fantagbé Kaba, lauréate  du premier prix avec le projet N’walima se dit très émue: « les mots me manquent. Je suis très contente aujourd’hui. Je remercie Orange pour tous ce qu’il fait pour accompagner la jeunesse guinéenne. Je suis très contente parce que ce prix va nous permettre d’accélérer le projet. Déjà, on a mis en place une start-up. Le projet N’walima a, pour objectif, d’aider les étudiants à avoir un boulot temporaire rémunéré à travers une plateforme », explique Fantagbé Kaba la lauréate du premier prix.

Le même sentiment de satisfaction est partagé pour Enzo Keriwel Seghi, l’initiateur du projet Santé express.

Avec ce projet, il compte faciliter l’accès aux médicaments et à des soins de santé aux Guinéens qui ont des parents vivants à l’étranger via la  plateforme Santé Espress. L’heureux gagnant explique de quoi il s’agit: « Santé Espress est une plateforme qui permettra aujourd’hui à des personnes vivant hors de la Guinée de fournir une aide médicale à leurs familles qui vivent en Guinée. Soit en les achetant des médicaments directement sur notre plate-forme ou en les prenant des rendez-vous avec des médecins spécialistes guinéens” explique Enzo Keriwel.

Selon Mazoughou Goepogui, l’idée de son projet,  Magoe Education est partie d’un constat personnel. Petit à petit, il a mûri l’idée. Donc, si son projet est récompensé aujourd’hui il ne peut que se réjouir.

« L’idée est venue de l’expérience vécue. J’ai fait mon Lycée à Macenta. Par exemple, on se retrouve le plus souvent avec un manque de professeurs dans certaines matières. C’est pour changer cela qu’on s’est dit de trouver un moyen pour permettre aux enseignants qui se trouvent en ville de pouvoir exporter leurs compétences à l’intérieur du pays. Et permettre en même temps, aux élèves d’avoir les mêmes programmes d’enseignement que leurs camarades de la ville. C’est ainsi qu’on a créé Magoe Éducation », relate le bénéficiaire du troisième prix.

Du côté de la société de téléphonie mobile Orange Guinée, la motivation est toujours la même, c’est-à-dire c’est accompagner les jeunes afin de booster leurs compétences.

« Au-delà de l’accompagnement financier qui est fait par orange, il y a surtout ce volet d’apprentissage au niveau de l’école de l’entreprenariat. C’est bien d’avoir un accompagnement financier. Mais, il faut aussi avoir les méthodes pour pouvoir passer de l’idée à sa commercialisation. Je suis très content de ces trois projets que nous avons eus et j’espère qu’on va pouvoir les concrétiser comme on a eu à le faire avec les autres projets », souhaite Alhassane Agack, le directeur commercial et marketing d’Orange Guinée.
Depuis le début de ces concours du prix Orange de l’entrepreneur social, 12 projets ont été primés et accompagnés par la société de téléphonie pour une participation d’au moins 1 000 personnes.