voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Procès des membres du FNDC à N’Zérékoré: la justice condamne 17 personnes avec sursis et relaxe 22 autres

    Ce jeudi 20 juin, le Tribunal de Première Instance (TPI) de N’Zérékoré a rendu son verdict dans le procès des membres du Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDC) interpellés lors de la marche qu’ils ont organisée le 13 juin dernier.

    A l’issue de plusieurs heures de débats houleux, le tribunal a décidé la relaxe de 22 prévenus pour délit non constitué, condamné 7 autres à trois mois de prison assortis de sursis et au paiement de 500 mille pour ‘’attroupement interdit sur la voie publique’’. Un autre groupe de 8 personnes a été condamné pour ‘’vol et destruction de biens privés’’. Elles écopent, chacune, 4 mois d’emprisonnement avec sursis et au paiement de 500 mille francs guinéens. Enfin, deux autres prévenus ont été condamnés à 6 mois de prison avec sursis pour ‘’détention d’armes légères’’ de petits calibres et munitions.

    A l’annonce de ces sentences, Me. Salifou Béavogui, l’un des avocats de la défense a exprimé sa satisfaction. Car, dit-il, le droit a été dit. « Je lance un appel aux autres pour les dire que la manifestation est un droit constitutionnel dans notre pays », a martelé Me Béa.

    Faut-il souligner que ces membres du FNDC étaient poursuivis pour ‘’attroupement, trouble à l’ordre public et violences, détention illégale des armes légères de calibre douze, tentative de vol, vandalisme de biens privés’’.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE