Procès Me Ouattara: le Barreau entre en action pour éviter le pire à la corporation

0

Le procès de Me. Aboubacar Ouattara, avocat à la Cour de Conakry, poursuivi par un groupe d’avocats pour «abus de confiance», a été renvoyé ce lundi 4 février à la quinzaine. Ce renvoi a été obtenu grâce à l’implication de l’Ordre des avocats de Guinée qui entend jouer à la médiation entre les deux parties, a-t-on constaté au TPI (Tribunal de Première Instance) de Kaloum.

Le Barreau espère, dans deux semaines, laver le linge sale en famille. C’est-à-dire, régler à l’amiable cette affaire qui oppose des avocats qui sont tous ses membres.

Il faut, par ailleurs, rappeler que ce contentieux entre avocats est né à la faveur d’un partage d’honoraire qui se serait mal passé.

A en croire les avocats de la partie civile, l’accusé Me. Ouattara a reçu au nom de tous les avocats qui ont défendu la société ‘’Mil Impression’’ dans son procès contre l’Etat, la somme de 2 milliards 700 millions de francs guinéens au titre de leurs honoraires.

A contrario, l’accusé Me. Ouattara, tout en balayant naturellement d’un revers de la main ces accusation, affirme plutôt qu’il est victime «d’une ingratitude poussée».

Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.