Procès Me Ouattara: le Barreau entre en action pour éviter le pire à la corporation

février 4, 2019 1:22

Le procès de Me. Aboubacar Ouattara, avocat à la Cour de Conakry, poursuivi par un groupe d’avocats pour «abus de confiance», a été renvoyé ce lundi 4 février à la quinzaine. Ce renvoi a été obtenu grâce à l’implication de l’Ordre des avocats de Guinée qui entend jouer à la médiation entre les deux parties, a-t-on constaté au TPI (Tribunal de Première Instance) de Kaloum.

Le Barreau espère, dans deux semaines, laver le linge sale en famille. C’est-à-dire, régler à l’amiable cette affaire qui oppose des avocats qui sont tous ses membres.

Il faut, par ailleurs, rappeler que ce contentieux entre avocats est né à la faveur d’un partage d’honoraire qui se serait mal passé.

A en croire les avocats de la partie civile, l’accusé Me. Ouattara a reçu au nom de tous les avocats qui ont défendu la société ‘’Mil Impression’’ dans son procès contre l’Etat, la somme de 2 milliards 700 millions de francs guinéens au titre de leurs honoraires.

A contrario, l’accusé Me. Ouattara, tout en balayant naturellement d’un revers de la main ces accusation, affirme plutôt qu’il est victime «d’une ingratitude poussée».

Affaire à suivre…