Projet BoCEJ: CENFOTH et ses partenaires professionnels lancent les activités du projet de formation du personnel hôtelier

février 11, 2019 3:07

«Développer les compétences de base du personnel hôtelier » : tel est l’intitulé du projet dont le lancement officiel s’est déroulé ce vendredi 8 février à Conakry. Porté par le Centre National pour la Formation Hôtelière et Touristique (CENFHOT), en consortium avec l’Université Mahatma Gandhi, l’Ecole professionnelle « Billy Ecole », quelques hôtels et restaurants de la place, le projet vise à former sur trois ans, 500 jeunes agents dans les métiers de l’hôtellerie (Cuisine, Pâtisserie, hébergement, etc.). « L’objectif général du sous-projet est de Booster l’employabilité des diplômés en hôtellerie à travers une formation co-construite. C’est dans cette dynamique que les trois institutions et 2 partenaires professionnels ont constitué un consortium en vue de la mise en œuvre des programmes d’enseignement innovants et pertinents ; ces démarches aboutiront à la mise sur le marché de l’emploi de plus de cinq cent jeunes hôteliers », confie El hadj Mouhidine Kounta, Directeur général de CENFOTH, dans son allocution de bienvenue.

Le projet est financé à hauteur de 250.000 dollars US (soit plus 2 milliards de nos francs) à travers le Fonds compétitif, composante 1 du Projet « Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes (BoCEJ). Le démarrage effectif des activités du projet a fait l’objet en fin de semaine dernière, d’une grandiose cérémonie qui a mobilisé des personnalités de l’administration publique, des représentants d’hôtels, des encadreurs, des étudiants…mais surtout de trois ministres de la République dont le Ministre d’Etat, ministre du Tourisme, de l’Hôtellerie et d’Artisanat, président de la cérémonie.

Le ministre de l’Enseignement Technique et Professionnel, M. Lansana Komara, dont le département assure la tutelle de l’institution bénéficiaire, a de son côté de relever la nécessité construire des écoles et qualifier la formation en vue d’offrir un service de qualité aux clients, « la formation technique et professionnelle reste et demeure le préalable incontournable. C’est en cela qu’il faut dire ici haut et fort que le présent projet que nous lançons officiellement aujourd’hui est venu à point nommé », a lancé entendre M. Komara.

Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes, M. Mouctar Diallo, en sa qualité de président du Comité d’Orientation Stratégique du Projet BoCEJ, a rappelé au public les nombreuses réalisations effectuées par le Président de la République dans le secteur hôtelier, tout en soulignant la pertinence des ressources humaines de qualité pour faire fonctionner l’industrie hôtelière et touristique en Guinée. « Le Professeur Alpha Condé, depuis son accession à la magistrature suprême, développe une vision claire et nourrit des ambitions sans commune mesure, pour le développement de ce secteur dans notre pays. Les nombreuses infrastructures hôtelières déjà réalisées et celles qui sont en cours de réalisation, en font foi. Mais quel est le vrai sens de toutes ces réalisations si notre pays manque de ressources humaines compétentes pour travailler dans ces structures, les faire fonctionner de façon pérenne, pour que les emplois générés puissent permettre à nos jeunes de gagner décemment leur vie et aider leurs familles à sortir de la pauvreté ? », s’est interrogé M. Diallo.

Au Gestionnaire du Projet BoCEJ, M. Thierno Iliassa Baldé, d’évoquer l’idée d’aider les jeunes à avoir une formation en adéquation avec les besoins des entreprises. Selon lui, « le Projet BoCEJ finance suite à une compétition, des projets de formation qui s’inscrivent dans les secteurs prioritaires définis par le Gouvernement tels que le tourisme, l’agriculture, les mines, l’industrie, l’énergie. A partir du moment où le projet est monté dans ce sens, on le finance et on met en place une équipe de gestion qui permet de dérouler le projet pendant un à trois ans en fonction du curriculum qui est présenté », a ajouté M. Baldé.

Avant de procéder au lancement officiel du sous-projet, le Ministre d’Etat, ministre du Tourisme, de l’hôtellerie et d’Artisanat, M. Thierno Ousmane Diallo a indiqué aux étudiants les nombreuses opportunités d’emplois en perspective dans le secteur. « Avec la Coupe d’Afrique des Nations prévue dans notre pays en 2025, on aura des hôtels sur toute l’étendue du territoire. Ça veut dire que vous n’allez pas chômer, mais à condition que vous preniez le travail au sérieux a-t-il lancé aux jeunes apprenants qui étaient tous enthousiastes.

Service de communication du Consortium « CENFOTH ».