Projet de 3ème mandat en Guinée : la France se dit « préoccupée »

0
577

La situation en Guinée relative aux velléités de modification de la constitution pour offrir une présidence à vie à Alpha Condé, semble inquiéter la communauté internationale. La France, à travers son ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, a évoqué la situation hier mardi 28 mai devant les parlementaires de la commission des affaires étrangères.

Selon les informations relayées par Rfi, le chef de la diplomatie Française évoquant les velléités de réformes de la constitution en Guinée s’est dit inquiet. « Sur la Guinée, oui je sais. Mais je suis en séance publique, donc je ne peux que constater comme vous une situation qui peut être préoccupante », a indiqué Jean Yves Le Drian.

Avec cette première prise de parole de la France via son chef de la diplomatie sur la situation politique en Guinée marquée notamment par la démission du ministre de la justice Cheick Sacko, il y a lieu de s’inquiéter, estiment plusieurs observateurs.