Promotion de la bonne gouvernance : Me Cheick Sako veut que les députés déclarent leurs biens

0
1348

Le ministre d’Etat, ministre de la Justice, Garde des Sceaux a officié le lancement des travaux du premier Forum national sur la gouvernance ce vendredi 15 février 2019, à Conakry. Une organisation que Me Cheick Sako a saluée à sa juste valeur. En ce sens que de l’avis de l’ancien avocat du barreau de Montpellier a estimé que quand on parle de bonne gouvernance dans un pays, cela renvoie à la base du développement même.

« La bonne gouvernance, c’est quelque chose qui est incontournable. Quand on veut un développement harmonieux, un développement économique, social et juridique, il faut qu’il soit accompagné de bonne gouvernance. La bonne gouvernance, c’est le respect des droits de l’Homme, l’égalité entre homme et femme, le respect du genre. Et la bonne  gouvernance, c’est la répartition appropriée des pouvoirs à tous les niveaux. Les suisses appellent cela le principe de subsidiarité », a indique Me Cheick Sako.

Poursuivant, le ministre de la Justice en a appelé au contrôle citoyen de l’action publique en vue de la culture de la transparence. Car, pour Cheick Sako, exiger la transparence aux gouvernants est quelque chose d’indispensable.

« Il vous souviendra que le président de la République a présenté ses revenus. C’est moi même qui l’ai visé avant que ça ne soit déposé à la Cour des comptes. Je pense que tous les ministres l’ont fait. Et ceux qui ne l’ont pas fait, c’est à vous de vous renseigner. C’est un gage de transparence. Mais il n’y a pas que des ministres dans ce pays. Il y a aussi des députés. Moi, j’aime bien qu’on jette la pierre sur les ministres. Mais les députés, ceux qui ont des pouvoirs assez importants de décision, doivent aussi déclarer leurs biens. Et que cela puisse être surveillé et contrôlé par la Société civile », a formulé le ministre d’Etat, ministre de la Justice, Garde des Sceaux.