Promotion de la paix et défense des citoyens : l’ONG Services Sans Limites lance ses activités à Conakry

0
164

Samedi 14 septembre, à Matoto – sur la transversale CBK-Carrefour PA -, l’ONG Services Sans Limites a procédé au lancement officiel de ses activités. Des autorités de la commune de Matoto, un représentant du barreau de Guinée,  des représentants d’organisations socioprofessionnelles, des migrants rapatriés du Maghreb… Il y avait du beau monde à cette cérémonie de lancement.

« Compte tenu de tout ce que vous pouvez constater dans ce pays comme violation des droits des uns et des autres,  surtout les cas des enfants, des femmes et des personnes à mobilité réduite,  je me suis dit qu’il faut créer une structure à la base pour défendre leur cause. En tant que juriste, avocat, je me suis dit que je peux faire plus que défendre ces causes devant les tribunaux », a indiqué le président de l’ONG Services Sans Limites, Me Sekou Soumaoro. « Il faut assister ces couches sociales, défendre leurs droits les plus élémentaires », a-t-il poursuivi.

Sekou Soumaoro a expliqué que son ONG intervient dans la résolution des conflits d’ordre postélectoral et intercommunautaire. Cela, par la médiation et le dialogue. En ce qui concerne la défense des droits de l’homme, l’ONG se veut promotrice d’une justice régulière, efficace et équitable pour tous les citoyens vivant sur le territoire guinéen. Mais aussi, elle s’est engagée à lutter contre la torture sous toutes ses formes, à défendre les droits des couches vulnérables, à lutter contre l’exploitation sexuelle, à lutter contre l’immigration clandestine, à protéger l’environnement minier et forestier de Guinée…

À la cérémonie de lancement, des participants ont salué l’initiative, tandis que d’autres ont émis leur quant à l’avenir de l’ONG. Mory Camara, migrant rapatrié d’Algérie, ne souhaiterait pas voir Services Sans Limites imiter d’autres ONG qui, selon lui, vivent de l’argent collecté au nom des migrants rapatriés.

Ceux qui ont émis des inquiétudes ont été tout de suite rassurés par les témoignages en faveur du président Sekou Soumaoro. Convaincu du dévouement, du talent, mais aussi de la bravoure du président, Me Camara du barreau de Guinée est rassuré que les objectifs visés seront atteints.  » Vu les déclarations des uns et des autres, les inquiétudes exprimés par les migrants retournés…Je voudrais vous rassurer que nous allons collaborer avec les bailleurs qui viendront à votre secours. Nous sommes la voix des sans voix. Je voudrais aussi vous rassurer qu’on est bon chez soi. C’est ici qu’il faut construire sa vie. Par le travail et l’amour de la patrie, vous pouvez  contribuer au développement de ce pays « , a exprimé Sekou Soumaoro pour clore la cérémonie.