voir Plus
    lundi, 12 avril 2021
    31 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Promotion du foot à la base : Pascal Feinduno à la recherche de talents cachés à Kindia

    Dans le souci de promouvoir le football à la base et de redonner à Kindia sa réputation de ville pépinière du football guinéen, l’ancien capitaine de Gangan FC et du Syli national, Morlaye Sylla, alias Mazo en collaboration avec Football Médias Communication (FMC) et d’autres partenaires sportifs, a lancé cette semaine au stade de proximité de Bibane, un tournoi de détection dans les catégories U16, U17 et U18.

    Une première chance qui permettra aux enfants de la préfecture de Kindia de réaliser leur rêve de devenir un jour une grande vedette du football.

    Tout le long de ce tournoi, l’ancien international et sociétaire du Syli national, Pascal Feindouno, venu de la France, s’est donné pour mission de détecter les perles rares.

     « Je suis venu voir les jeunes… J’avais parlé avec Morlaye Sylla, Mazo, ancien international aussi, il m’a dit qu’il a une académie en Guinée précisément à Kindia, la ville pépinière de football guinéen. Il m’a dit qu’il organise un tournoi entre quatre à cinq équipes. Moi, je travaille avec une académie en France et je me suis dit pourquoi je ne vais pas faire le déplacement pour me faire découvrir les pépites que ce tournoi pourrait nous révéler. C’est suivre de près tout que je serai présent sur place durant 3 jours pour détecter ces talents qui émergent dans la ville de Kindia. Je suis guinéen, s’ils parviennent à me convaincre, je mettrai les noms de tous les joueurs. C’est normal ! C’est chez moi, c’est mon pays, j’ai un devoir de le faire. Les jeunes qui seront retenus seront préparés une fois arrivés en France. Il faut qu’ils travaillent », a expliqué Pascal Feinduno.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE