Promotion du sport féminin: les responsables Foot For Change satisfaits par les résultats

février 12, 2019 11:44

Lancé il y a trois mois, le projet « Foot For Change » continue son petit bonhomme de chemin en produisant d’effets plutôt probants sur les jeunes footballeuses guinéennes. C’est du moins l’avis partagé par les responsables du projet ce lundi 11 février 2019. C’était à la faveur de la première réunion du Comité de pilotage.

La rencontre a été rehaussée de la présence des responsables de Foot Elie Guinée, des représentants du ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, du représentant de l’ambassade de France, tous réunis autour de Mme Binta Diallo, assistante à la Direction Générale de SMB Winning.

Dressant le bilan de ce premier trimestre, le chef du projet Foot For Change, Aliou Baldé a présenté le rapport d’activité depuis le lancement du projet, avant de se projeter dans les perspectives. De cette communication, l’assistance a noté un constat qui soit globalement positif, même si quelques soucis existent, notamment le manque de meilleurs résultats chez certaines filles à l’école.

« Ce n’est pas seulement dans le sport que nous nous investissons. Nous voulons aussi qu’elles aient un bon niveau à l’école. Pour celles qui n’ont pas eu la chance d’être à l’école, nous allons établir un programme d’alphabétisation pour leur permettre de lire, écrire et mieux communiquer avec le monde », a déclaré Aliou Baldé.

S’inscrivant dans l’accomplissement de la Responsabilité sociale d’entreprise, le projet Foot For Change est financé et mis en œuvre dans un partenariat associatif avec la Fondation SMB-Winning Consortium, la Fondation African Initiative for Women et l’Académie Foot Elite pour un coût total de 729.984.450 GNF entièrement pris en charge par la Fondation SMB-Winning Consortium, qui s’investit à promouvoir le football féminin comme facteur d’insertion socioprofessionnelle des jeunes filles.

Le projet couvre cinquante jeunes filles toutes pensionnaires de l’Académie Guinée Foot Elite de l’ancien international guinéen Fodé Mansaré, dont l’âge varie entre 13 et 23 ans, résidant majoritairement dans la commune de Matam. Il est prévu pour une période expérimentale de 22 mois, après quoi il pourrait connaitre une extension vers d’autres régions de la Guinée.

Sur les motivations de sa structure à financer le projet, Binta Diallo, assistante aux affaires corporatives de SMB Winning Guinée et marraine du projet a indiqué ce qui suit : « L’objectif de ce projet est de permettre aux jeunes filles d’avoir les mêmes chances que les garçons. On ne voudrait plus qu’elles restent à la maison et à être réduites à faire simplement la cuisine ou encore les travaux ménagers ».

Représentant le ministère en charge des Sports, Dr. N’Famory Touré, conseiller du ministre Sanoussy Bantama Sow, après avoir salué l’idée ayant prévalu à l’initiation de ce projet, a réitéré l’engagement de son département à accompagner celui-ci en lui apportant tout le soutien requis et l’expertise nécessaire. « Car, le football féminin doit être encouragé et soutenu », a-t-il indiqué.  

Foot For Change bénéficie du financement du Consortium SMB Winning qui prend en charge les frais de scolarité de quarante jeunes filles sur les cinquante pensionnaires de l’Académie Foot Elite Guinée. L’objectif vise à contribuer au développement du football féminin à travers la formation sportive et scolaire de ces jeunes footballeuses, notamment en contribuant au renforcement des capacités scolaires, universitaires, voire post-universitaires.

L’autre objectif est d’octroyer une seconde chance aux footballeuses déscolarisées (au nombre de dix) à travers l’alphabétisation et l’apprentissage des métiers et de concourir au développement personnel des footballeuses à travers un accompagnement et un coaching individuel sur mesure.