Promulgation de la nouvelle Constitution : pour Dr Ousmane Kaba, elle est nulle et de nul effet

0
799

Aussitôt promulguée par le président de la République à travers un décret le lundi 6 avril, l’opposant Dr. Ousmane Kaba a déclaré que le double scrutin du 22 mars n’est reconnu ni en Guinée et encore moins à l’extérieur du pays. Il l’a fait savoir ce mardi 7 avril, joint au téléphone par Guinéenews.

D’après le leader du parti PADES, cette nouvelle constitution est ‘’nulle et de nul effet’’ ainsi que la nouvelle Assemblée nationale.

 « Ce sont des élections tronquées non-inclusives et non-consensuelles. Elles ne sont reconnues ni en Guinée et encore moins l’extérieur. C’est pourquoi, les institutions qui naissent telles que l’Assemblée nationale et la nouvelle constitution ne seront pas reconnues. Elles sont nulles et de nul effet », Dr. Ousmane Kaba. Poursuivant, il a déploré le fait que pendant que tout le monde est préoccupé par la pandémique de Coronavirus, le pouvoir se permet toujours de faire la politique politicienne.