Quand Kassory appelle l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa celui de « désespoir »

0
1457

Le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana s’est opposé au nom (« axé de mal ») attribué à l’autoroute Le Prince. Le chef du gouvernement a, quant à lui, préféré plutôt appeler l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa-Sonfonia-Cimenterie «l’axe de désespoir». C’était à la faveur du lancement officiel du Programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA) à Kaloum.

Suite à la recrudescence des violences, Ibrahima Kassory Fofana a déclaré devant les partenaires que la Guinée doit se réconcilier d’elle-même.

« Je lance un appel à toutes les sensibilités pour que nous retrouvions la vertu du dialogue pour endiguer ou réduire les clivages qui mettent la paix sociale en risque.  Je vous rassure de mon entière disponibilité à œuvrer avec les partenaires  pour entretenir un cadre permanant de dialogue et de concertation entre le gouvernement guinéen et ses partenaires (…). Il ne doit pas y avoir une jeunesse exclue, nous devons réussir le pari pour une Guinée inclusive. Il n’y a pas d’axe de mal  à Conakry que moi j’appelle l’axe de désespoir. Il nous revient, en tant que gouvernants, leaders politiques de ce pays, de créer les conditions pour que nos jeunes qui sont dans le désespoir, croient à l’avenir de leur pays et croient que cet avenir, c’est ici en Guinée », a souhaité l’ancien argentier du pays.