Que le monde soit témoin de « l’efficacité du temps » de la nouvelle ère

0
308

Li Bin

Si le temps est l’espace pour le développement, alors le nœud temporel est l’échelle pour ouvrir un nouvel espace pour le développement. Lors de la réunion de célébration du 40e anniversaire de la création de la Zone économique spéciale de Shenzhen dans la province du Guangdong (sud de la Chine), le secrétaire général Xi Jinping a solennellement annoncé la mission historique assignée à Shenzhen par le Comité central du Parti dans la nouvelle ère : « Construire une bonne zone de démonstration du socialisme à caractéristiques chinoises, créer une ville modèle pour un pays socialiste moderne et améliorer sa mise en œuvre. Mettre en œuvre de nouveaux concepts, capacités et niveaux de développement, former un nouveau modèle d’approfondissement complet des réformes et élargir complètement l’ouverture, promouvoir la construction de la région Greater Bay Area Guangdong-Hong Kong-Macao, enrichir de nouvelles pratiques dans le développement du principe « un pays, deux systèmes » et prendre les devants dans la réalisation de la modernisation socialiste ». Telle « Le bateau léger qui a franchi dix mille montagnes » du grand poète de la dynastie Tang Li Bai, Shenzhen s’est engagée dans un nouveau voyage de réforme et d’ouverture à partir d’un point de départ plus élevé.

La valeur du temps a toujours été précieuse. Au début de la création de la Zone économique spéciale de Shenzhen, le slogan géant « Le temps, c’est de l’argent et l’efficacité c’est la vie » fut pour la première fois affiché dans l’endroit le plus visible de la zone industrielle de Shekou. Ce slogan de réforme, qui brisait les chaînes de la pensée et avait un puissant attrait, a considérablement changé la conscience du développement des gens et le concept du temps. Le PIB régional est passé de 270 millions de yuans en 1980 à 2 700 milliards de yuans en 2019, et le total des importations et exportations du commerce extérieur est passé de 18 millions de dollars en 1980 à 431,5 milliards de dollars en 2019. En 2019, le revenu disponible par habitant des résidents était de 62 500 yuans, soit 31,6 fois plus par rapport à 1985… En seulement 40 ans, Shenzhen a fait le chemin qu’ont parcouru certaines métropoles internationales en une centaine d’années, permettant au monde d’être témoin de « l’efficacité temporelle » de la réforme et de l’ouverture de la Chine et de démontrer les belles perspectives du socialisme à caractéristiques chinoises.

Certains considèrent que le « le temps est le plus grand innovateur ». D’un autre point de vue, la réforme est un ami proche du temps, avec des changements et des innovations sans fin qui rendent le temps significatif, efficace et gratifiant. Le secrétaire général Xi Jinping l’a souligné profondément, disant que « Shenzhen est une toute nouvelle ville créée par le Parti et le peuple après la réforme et l’ouverture. C’est une brillante interprétation du socialisme aux caractéristiques chinoises sur une page de papier blanc ». De la création la plus précoce d’une zone franche d’exportation à la première à la réforme du système économique orientée vers le marché, il est maintenant proposé de construire une zone de démonstration pionnière du socialisme à caractéristiques chinoises… Shenzhen, qui ose travailler, ose être le premier et travailler dur, est comme un bateau-pilote dans la marée de la réforme et de l’ouverture, fendant constamment les vagues et innovant constamment. Dans le musée de la réforme et de l’ouverture de Shenzhen de Shekou, l’une des choses préférées du public consiste à trouver les « premières en Chine » dans le musée. Au cours des 40 dernières années, la zone économique spéciale de Shenzhen a créé plus de 1 000 « premières en Chine», comme le « premier marteau » qui annonça les enchères foncières, l’émission des premières actions de la Chine et le premier projet pilote de création d’une ville nationale innovante. Presque chaque année, chaque mois et chaque jour, elle écarte ce qui est démodé et adopte la nouveauté, faisant naître le neuf de l’ancien. Shenzhen n’a pas perdu de temps et n’a pas laissé tomber les grandes attentes du Parti et du peuple.

Marx a dit un jour : « Rien ne peut promouvoir la prospérité de notre cause plus que l’utilisation du temps et des opportunités ». En regardant en arrière sur le cours de la réforme et de l’ouverture depuis plus de 40 ans, le slogan « Nous voulons rattraper le temps, c’est l’objectif de la réforme » s’est maintenant transformé en une magnifique image de la Chine socialiste debout à l’est du monde. C’est précisément avec le grand réveil de la réforme et de l’ouverture que la voie du socialisme à caractéristiques chinoises s’est élargie de plus en plus ; c’est précisément avec la réforme et l’ouverture comme source de vitalité pour le développement et le progrès que la Chine a fait un grand saut, passant de « rattraper son époque » à « diriger l’époque ». Plus encore depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le Comité central du Parti, avec le camarade Xi Jinping en son centre, a inauguré une nouvelle ère d’approfondissement complet des réformes et de conception et de promotion systématique des réformes, poussant la cause du Parti et du pays à réaliser des réalisations historiques et à passer par des changements historiques. Sur la terre de la Chine dans la nouvelle ère, une responsabilité de réforme ferme et puissante, un déploiement de réformes complet et systématique et un tempérament de réforme vigoureux rassemblent une force de rêve inarrêtable. « La réforme est toujours sur la route » est la déclaration la plus audacieuse des Chinois face au temps et à l’avenir.

Le temps avance sans jamais faiblir, de nouvelles situations exigent de nouvelles responsabilités et de nouveaux voyages exigent de nouvelles actions. En marchant à travers « des milliers de rivières et des milliers de montagnes » pour récolter une splendide prospérité, la beauté infinie a encore besoin de « franchir des montagnes et traverser des rivières » pour atteindre ses objectifs. « Le grand rajeunissement de la nation chinoise se réalisera dans le processus de réforme et d’ouverture », et chacun de nous en sera un contributeur et un témoin.