Que sont –ils devenus ?  Dian Bobo Baldé savoure sa nouvelle vie d’entraîneur

0
457
Dian Bobo Baldé, coach et ancien joueur du Syli national

Après sa rayonnante carrière footballistique, l’ancien arrière –garde du Syli national Sénio,  Dian Bobo Baldé, âgé de 44 ans  a embrassé le métier d’entraîneur. Il débute sur le banc guinéen comme superviseur du Syli A avec l’entraîneur Français, Michel Dussyer  pendant plus de ans sous la présidence de Salifou Camara ‘’Super V’’. L’ancien défenseur guinéen a récemment conduit la catégorie U20 de la Guinée à la 2ème  édition du tournoi des fédérations ouest-africaines Zone A, qui s’est  soldée par le sacre de la sélection sénégalaise. Nous l’avons rencontré pendant son récent séjour de travail à Conakry.

Celui qu’on surnommait dans les temps ‘’le colosse‘’ de la défense guinéenne, Dian Bobo Baldé a raccroché les crampons à l’âge de 35 ans. Il est de la  génération d’Elhadj Aboubacar ‘’Titi’’ Camara, Salam Sow, Kaba Diawara, Pablo Thiam, pour ne citer que ceux-là.

Avec trois ou quatre Coupes d’Afrique des Nations (Tunis, Accra, Egypte  etc …)  rappelle-t-il sous les couleurs du Syli national,  la meilleure  performance de leur génération a été les quarts de finale de ce challenge.  A l’en croire, il se dit  satisfait  de sa vie  actuelle. ‘’ J’ai 44 ans maintenant, je mène une vie équilibrée, simple et saine’’ ajoute –il.

 Après sa carrière de footballeur,  l’ex défenseur du onze guinéen  est de nos jours entraîneur  à la tête du Syli junior. Il avait déjà été nommé au poste de superviseur de l’équipe nationale A dans le staff du coach français, Michel Dussuyer  sous la présidence de Salifou Camara ‘’Super V’’ pendant plus de deux  années.

Parlant des bons moments au sein du syli A,  Dian Bobo garde encore de bons souvenirs du syli ‘’ l’ambiance du stade du 28 septembre avec les supporters m’a beaucoup marqué durant ma carrière, quand on venait jouer à Conakry. Les supporters venaient passer toute la journée au stade avec de l’ambiance, franchement c’étaient des moments magiques’’. 

 J’ai toujours répondu à l’appel pour venir jouer pour la Guinée, malgré que des fois cela me posait des problèmes en club. 

A l’international, ‘’j’ai fait plusieurs clubs dont l’olympique de Marseille  où j’ai atterri à 17 ans, Cannes, Valenciennes, Arles Avignon, un club de la deuxième division de ligue 1 française quand j’arrêtais ma carrière.’’

Contrairement à certains anciens internationaux du Syli de Guinée, Dian Bobo coache la catégorie U20 de la sélection guinéenne de football. Une première expérience qui s’est soldée par un fiasco à cause de l’élimination prématurée de la Guinée à la 2ème  édition du tournoi des fédérations ouest-Africaines Zone A. Selon le coach des U20 de Guinée, cette reconversion a débuté par une première formation  d’entraîneur depuis 2004 quand il était encore footballeur. Ensuite, j’ai passé les diplômes  d’initiateurs 1, 2, 3   a-t-il renchéri.

Réagissant à l’élimination récente des juniors au tournoi de l’UFOA  2019 à Conakry, Dian Bobo justifie ce fiasco par un temps court de préparation et d’autres détails techniques qu’il faut corriger à l’avenir. Il espère tout de même de faire qualifier la Guinée à la prochaine coupe d’Afrique de cette catégorie.