Ramadan et COVID-19 en Guinée: Le bon geste de Karpowership en faveur des couches défavorisées   

0
751

Amarré  depuis janvier 2020 au port de Conakry, le navire de la société turque Karpowership fournit de l’électricité à la population guinéenne grâce à sa centrale à bord du grand bateau.

Dans un contexte de crise sanitaire mondiale due à la Covid-19 dont la Guinée n’est pas en reste, Karpowership a décidé de contribuer à la riposte en apportant des kits sanitaires et  alimentaires d’une valeur de 254 550 000 GNF  à des personnes issues des couches défavorisées de la société guinéenne.

Au total,  120 sacs de riz de 50 kg, 120 sacs de lait de 25kg, 150 paquets de sucre de 5kg, 75 cartons de dattes de 12 paquets de 250g, 120 cartons de savons, 120 bouteilles de gel de 500 ml, 135 cartons de 12 bouteilles d’eau de javel  et 1 500 masques réutilisables ont été distribués aux bénéficiaires.

Pour la distribution de ces kits, Karpowership s’est appuyé sur des ONG locales. Et, la cérémonie de remise des dons à ces ONG  s’est déroulée le 22 mai dernier sur le site de Karpwership –Guinée ( au Port Autonome de Conakry, au pied des centrales flottantes). S’en est suivie la distribution des kits aux lieux de rassemblements des bénéficiaires dont la Mosquée Fayçal.

Ce soir du 22 mai, avant le couvre-feu de 22 heures, l’agence de communication et de pilotage du projet en Guinée, Tattou Group, suivi d’un représentant de Karpowership, se sont rendus au domicile de l’imam de la grande mosquée de Conakry pour livrer les dons destinés au groupement des femmes oulémas de Guinée.

Le samedi 23 mai, la livraison s’est poursuivie au siège de la COFEL (Coalition des Femmes Leaders de Guinée) et à la Cité de la Solidarité, respectivement à  Kipé et à Taouyah. Ces dons distribués à la veille de la fête de ramadan, a permis aux bénéficiaires de célébrer l’aïd-el-fitr dans de bonnes conditions.

Au-delà de la satisfaction des besoins des personnes issues des couches défavorisées, ces dons traduisent la volonté de Karpowership d’être au plus près des Guinéens.