Rebondissement à la Cour Constitutionnelle: les huit Conseillers répliquent au greffier en chef (documents)

septembre 26, 2018 8:56
0

Un courrier signé par  le vice-président Mohamed Lamine Bangoura – désigné président par intérim de la Cour constitutionnel par les frondeurs –, répond au greffier en chef qui a récemment refusé d’expédier l’arrêt Numéro RI/001 du 12 septembre 2018 pour « n’avoir pas pris part à l’audience qui a rendu cet arrêt ».

« Je suis très surpris de constater la publication de cette lettre par vos soins dans les réseaux sociaux. Je vous rectifie tout de suite pour vous dire que je n’ai pas besoin de votre concours pour un travail qui vous revient de droit à savoir celui de formaliser les arrêts et d’en délivrer les expéditions », a écrit  monsieur Mohamed Lamine Bangoura. « Vous savez très bien que la première personne à vous interdire de venir dans la salle de délibération c’est Monsieur Kèlèfa Sall. C’était le lundi 4 septembre 2018. Depuis ce jour, nous autres membres avons compris que vous êtes au service d’un seul homme (Kèlèfa Sall) et non au service de la Cour… », le charge-t-il. Lisez plutôt l’intégralité de son courrier en pièce jointe.

Lire copie