Rebondissement dans le détournement présumé de 51 millions à l’ARPT – Kouchner médiateur, un ministre a comparu !

0
1043

Dans l’affaire liée au détournement présumé de 51 millions à l’ARPT par deux cadres guinéens et leurs complices, ancien ministre a comparu mardi 1er septembre 2020 devant le juge d’instruction du tribunal de première instance de Kaloum, Mohamed Diawara. Bien avant, Bernard Kouchner, l’ancien ministre français des affaires étrangères et ami du président a été approché par Global Voice Group (GVG) pour faire la médiation. Il a séjourné en catimini à Conakry en fin août 2020, à appris Guinéenews© de sources proches du dossier.

Comment la fraude présumée était organisée ?

Tel que relayé dans un article précédent, dans le contrat signé par un ministre alors qu’il n’avait qualité entre le ministère des Postes et télécommunications représentant l’Etat guinéen et Global Voice Group, ce dernier s’occupait de la facturation des terminaisons d’appels de l’étranger vers la Guinée. Le deal mis en place était de faire des factures de fausses prestations pour sortir de l’argent facile dans le projet STP (plateforme mise en place) par GVG pour contrôler les appels entrants de l’extérieur vers la Guinée. C’est le cumul des montants surfacturés depuis 2010 qui donne les 51 millions de dollars américains détournés par les deux présumés inculpés et leurs complices.

Un dossier à lire très bientôt sur 👇👇👇 www.guineenews.org.