Réception d’Alpha Condé à Dubréka: hantées par le scénario de Coyah, les autorités filtrent tout à la rentrée de la préfecture

0
707

Engagées à réserver un accueil des plus chaleureux et cordial au chef de l’Etat, Pr  Alpha Condé ce samedi 6 avril, les autorités locales de Dubréka ne sont pas prêtes à faire les choses dans la demi-mesure. Elles ont pris en conséquence des dispositions particulières afin d’éviter de revivre le scénario auquel les organisateurs de la réception de Coyah ont été confrontés. A la rentrée du siège de la préfecture, toutes les personnes sont systématiquement soumises  à une fouille minutieuse avant d’accéder à l’enceinte de la cour, a-t-on constaté sur place.

D’après certaines indiscrétions, cette méthode vise à empêcher que des ‘’messages contraires et hostiles’’ viennent gâcher leur fête. Cette fouille corporelle est beaucoup plus accentuée sur les jeunes garçons. Tous les alentours de la cour sont sous haute surveillance des forces de l’ordre.

A l’intérieur du siège du bloc administratif de la préfecture, on peut lire sur les banderoles de nombreux slogans:  »les sages de Dubréka veulent une nouvelle Constitution »,  »Dubréka veut une nouvelle Constitution »,  »les jeunes de Dubréka veulent une nouvelle Constitution »,  »pour le respect de nos droits et devoirs, tous pour la nouvelle Constitution ».

Par ailleurs, il faut souligner que tout se passe pour le moment dans une ambiance bon-enfant grâce à une animation musicale assurée par le célébrissime groupe de femmes musiciennes de la gendarmerie  nationale, ‘’Les Amazones de Guinée’’.