Reconduit dans le gouvernement, Bouréma Condé « reconnaissant » à Alpha Condé

juin 4, 2018 10:00
0

Quelques jours seulement après sa reconduction dans le gouvernement piloté par Ibrahima Kassory Fofana, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a été gratifié ce mercredi 30 mai de la visite des chefs des services centraux, déconcentrés et décentralisés des 8 régions administratives, des 33 préfectures et des 307 services sous-préfectoraux. Ils étaient venus pour le féliciter pour sa nouvelle nomination lui témoigner de leur soutien et loyauté dans la conduite de la feuille de route à lui assignée.

Une cérémonie que le général Bouréma Condé a mise à profit pour partager avec ses hôtes ‘‘l’ultime’’ message qu’il a adressé au président Alpha Condé après que celui lui ait renouvelé sa confiance.

« Je vais vous faire une révélation. Quand le décret est passé, j’ai juste envoyé un message à mon bienfaiteur, Monsieur le président de la République. Et j’ai écrit : ‘‘Merci, Monsieur le président de la République pour cette nouvelle interpellation qui m’amène à rester plus digne pour mériter votre confiance’’», a témoigné le ministre l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.

« Autrement dit, poursuit-il, quand le président de la République, le Pr Alpha Condé que vous connaissez bien pour sa rigueur d’appréciation administrative et sociopolitique, vous renouvelle sa confiance, une fois, deux, trois fois, prenez peur pour ne pas le décevoir. Or, je ne suis que Bouréma Condé, avec deux yeux, deux oreilles, une bouche. Multipliez ça par le nombre d’yeux, d’oreilles et de bouches. C’est pour vous dire que ce que vous pouvez, je ne le peux pas au millième».

De l’acte présidentiel le confirmant à son poste pour la seconde fois, l’officier militaire déduit ceci : « Le président dit : ‘‘votre ministre peut continuer le travail’’. Cela veut dire que chacun de nous doit faire davantage dans le secteur où il se trouve, se multiplier par N –non pas des entiers naturels cette fois-ci, mais des entiers sociaux, professionnels et techniques– pour que nous puissions honorer la confiance du président de la République », a-t-il invité.

« Et vous le savez bien, chaque jour qui passe, les charges de l’Administration du Territoire s’alourdissent. Nous avons le dialogue sociopolitique que nous avons mené ensemble dans des conditions très difficiles. Le dialogue signé le 12 octobre 2016, nous avons entamé immédiatement les travaux du Comité de suivi du même dialogue. Dieu merci, nous sommes en train d’avancer. Mais entretemps, cette crise sociopolitique postélectorale est tombée sur le pays. Nous sommes en train de nous battre. Nous allons y Arriver. Un groupe uni comme le nôtre, il n’y pas d’obstacles que nous ne puissions franchir. Il y a de bons marabouts qui savent bénir. Il y a de beaux parleurs qui sont parmi nous. Il y a des cadres de haute qualification technique et professionnelle qui sont pari nous. Ensemble, je pense que nous pourrons arriver à nos objectifs », a placé le général Bouréma Condé en guise de conclusion.