Réélection d’Alpha Condé : « le cinéma de la Cour constitutionnelle ne nous concerne pas», dixit le FNDC

0
360

La Cour constitutionnelle a proclamé ce samedi 7 novembre 2020 les résultats définitifs de la présidentielle du 18 octobre 2020 donnant Alpha Condé vainqueur dès le 1er tour avec 59,50% des voix. Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) n’a pas été surpris de cette proclamation et fait savoir qu’il n’est pas concerné par la décision de la plus haute juridiction du pays en matière électorale.

« Le FNDC a déjà réaffirmé sa position par rapport au parachèvement du coup d’État constitutionnel d’Alpha Condé et son clan. Pour nous, on ne saurait parler d’élection lorsqu’il y a une candidature illégale et illégitime imposée en tuant des Guinéens. Nous ne reconnaissons aucune institution issue d’un complot contre le peuple de Guinée. Le cinéma de la Cour constitutionnelle ne concerne aucunement le FNDC car nous nous sommes clairement désolidarisés de tout processus de blanchiment du coup d’État constitutionnel perpétré par Alpha Condé », a fait savoir Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du FNDC.

Selon Sékou Koundouno, le combat du FNDC restera le même, celui de s’opposer à un 3ème mandat d’Alpha Condé : « Dans la continuité de son combat dont les lignes n’ont pas changé depuis octobre 2019, le FNDC fera une déclaration dans les prochaines heures pour la poursuivre du combat contre le 3ème mandat. »