Relance de l’usine de Fria: le RPG tresse des couronnes à Alpha Condé

juin 23, 2018 5:03
0

Ce samedi 23 juin, le parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel a tenu son meeting traditionnel sous la présidence de son secrétaire national de la jeunesse, M’Bany Sangaré. Il était entouré par le ministre d’Etat, Directeur de cabinet de la Présidence de la République, Dr Ibrahima Kalil Kaba, du ministre des Hydrocarbures Diakaria Koulibaly et celui de la Sécurité et de la Protection Civile Alpha Ibrahima Kéira, a-t-on constaté au siège national à Gbessia.

Parlant de la relance des activités de l’usine de Fria, le RPG Arc-en-ciel, par la voix d’Alpha Ibrahima Kéira, a «remercié le chef de l’Etat Alpha Condé pour son courage et sa bravoure pour la justesse de sa vision en vue de sortir de la Guinée de sa léthargie et de faire de notre pays, un pays émergent.»

 «Nous avions constaté avec regret l’arrêt de l’usine de Fria qui joue un rôle majeur dans notre pays. A l’époque, malgré les efforts et les sacrifices du chef de l’Etat et des partenaires sociaux, nous sommes arrivés à un point de rupture. Face à cette situation, le président de la République s’est engagé  et il a renoué inlassablement avec les partenaires. Heureusement, ils ont porté leur confiance en la personne du chef de l’Etat pour relancer les activités de l’usine pour le bonheur des populations de Fria qui commençaient à sentir les effets pervers de cette fermeture (…).

Si l’usine apportait un plus en termes de recettes à notre économie, il faut reconnaître qu’elle approvisionnait la ville de Fria en l’électricité, en eau… Ces années de fermeture ont été une descente aux enfers pour les Friakas (…). Le RPG prend acte du lancement des activités de l’usine de Fria  et nous remercions le chef de l’Etat pour son courage et sa bravoure pour la justesse de sa vision en vue de sortir de la Guinée de sa léthargie et de faire notre pays, un pays émergent. C’est une fierté que notre  leader Alpha Condé puisse réaliser une action qui va s’inscrire en lettre d’or dans les annales de l’histoire de notre pays», s’est réjoui le ministre Kéira.