Remaniement : Onze ministres quittent le gouvernement

mai 27, 2018 9:33
0

Le président Alpha Condé avait promis en mars dernier lors de la fête des femmes un remaniement en profondeur de son gouvernement. Mais en parcourant son décret, relayé samedi soir par la RTG, il n’y a seulement dix qui sont pour l’heure partis.

A ce stade, il est difficile de dire les raisons profondes ayant prévalu à ces départs. Vont-ils bénéficier d’un décret dans le futur ? Ont-ils payé de leurs mauvais résultats ?

Damantang Albert Camara et Ibrahima Kalil Konaté ont-ils payé de leur gestion de la crise syndicale dans le secteur de l’éducation ?

Les autres, sont-ils partis à cause de leur supposée proximité avec Ibrahima Kalil Kaba, qui serait sur une chaise éjectable à la présidence ? Ou enfin comme Mohamed Tall, c’est parce que son parti d’origine, l’Union des forces républicaines (UFR), a décliné sa participation au gouvernement ?

Si Damantang, Yombouno, Kabélé et Oyé sont les plus anciens du groupe, Ibrahima Kalil Konaté, Mohamed Tall, Oumou Camara et Aissatou Baldé, ont intégré le gouvernement fin 2015 ou après.

Ont donc sauté :

Abdoul Kabélé Camara (Sécurité),

Marc Yombouno (Commerce),

Damantang Albert Camara (Enseignement technique et ex porte- parole du gouvernement),

Ibrahima Kalil Konaté (Enseignement du pré-universitaire),

Oyé Guilavogui (Transports),

Maladho Kaba (Economie et finances),

Mohamed Lamine Doumbouya (Budget),

Abdourahmane Diallo (Santé),

Oumou Camara (Travaux publics)

Aissatou Baldé (Environnement);

Mohamed Tall (Elévage).