voir Plus
    vendredi, 16 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Remous sociaux à Kankan : «notre courant c’est Dieu  qui va nous le donner», dixit la notabilité

    Alors qu’ils ont projeté de reprendre leurs manifestations de rue ce lundi 29 mars 2021, les jeunes du « Mouvement Citoyens pour l’électrification de la Haute- Guinée » ont été tous convoqués dans la soirée du vendredi par la notabilité de Kankan, afin de ramener les grognards à de meilleurs sentiments.

    Le conseiller des sages, Lancinè Kaba, a dans son allocution, en marge de cette rencontre, laissé entendre que : « Ce n’est pas la première fois, que vous réclamez le courant et le barrage hydro-électrique pour Kankan. Mais nous vous avons déjà dit et répété ici auparavant, que notre affaire de courant, d’eau et de route  nous l’avons donné à Dieu et c’est Dieu qui va nous les donné », a-t-il déclaré, avant de mettre en garde les jeunes de toute tentative de manifestation ce lundi prochain.

    « Ce n’est pas par la violence que vous allez réussir quoi que ce soit. Ne sortez pas dans la rue.  Nous ne souhaitons pas qu’on vous mette encore en prison, ni qu’on vous matraque comme vous l’avez déjà été auparavant. Nous ne souhaitons que le bonheur du président Alpha Condé. Tout ce qu’un homme aime plus que son enfant, c’est sa parole. La notoriété. On vous avait déjà mis en garde une fois, mais vous êtes sortie quand-même. Cette fois-ci, on vous en conjure. C’est vous qui partirez en prison, c’est votre avenir qui sera gâché. Même les plus grands opposants à Conakry, ils sont où aujourd’hui ? Donc vous êtes encore jeune. Ceci est votre dernière rencontre avec la notabilité. Quiconque sortira, nous ne pourrons rien pour toi », a-t-il prévenu.

    En réponse, Kabiné Condé, l’un des responsables des jeunes du mouvement citoyen pour l’électrification de la haute Guinée, n’a pas manqué d’exprimer son désarroi.

    « Nous sommes venus répondre à la convocation de nos sages. Ils nous ont dit d’arrêter notre combat et de rester derrière Dieu, que notre affaire courant, c’est Dieu qui va nous donner. Mais nous n’avons pas voté Dieu. C’est le président que nous avons voté. Il nous a été promis que le barrage de Kankan sera réalisé après les élections. Les élections sont finies et rien. Ils disent de donner à Dieu, on va donc tous rester derrière Dieu, si Dieu nous donne tant mieux ! Si Dieu ne nous donne pas tant pis. En tout cas on prie tous pour que Dieu puisse nous donner un barrage hydro-électrique », a-t-il répliqué.

    Enfin pour ce qui est de la question de surseoir oui ou non à leur manifestation du 29 mars prochain, les jeunes entendent se réunir en assemblée générale ce dimanche au domicile de leur président Ousman M’Bia Kaba, sis au quartier Timbo, pour prendre leur ultime décision.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE