Rencontre diplomate Allemand- presse guinéenne : la migration au menu

0
375

Le chef de la diplomatie allemande a fait ses adieux ce jeudi 4 juillet à la presse guinéenne au cours d’un point de presse.  Son Excellence, Matthias Veltin n’a pas caché son émotion en quittant la Guinée après des années passées ensemble avec les Guinéens.

« Nous partons, mon épouse et moi, avec un cœur assez lourd après toutes ces expériences. Donc, je voudrais remercier ici tous les Guinéens qui ont été toujours ouverts, polis, intéressés à échanger avec nous. Que ce soit à Conakry ou à l’intérieur du pays, on m’a accueilli avec les bras ouverts. Et de l’autre côté, j’ai essayé de porter un intérêt aux réalités de ce pays », a témoigné le diplomate allemand.

Abordant la coopération bilatérale entre les deux pays, Matthias Veltin a salué les réformes engagées par la Guinée en matière économique. « La Guinée a engagé des réformes pour améliorer le climat des investissements et on espère que cela puisse continuer. Les engagements du gouvernement guinéen sont accompagnés par les investissements de nos structures et aussi nous allons voir la nécessité d’avoir des conditions cadres comme le courant, des bonnes routes, de l’approvisionnement en eau etc. », a-t-il annoncé.

L’autre question abordée par l’Ambassadeur d’Allemagne en Guinée au cours de ce point de presse, a été celle liée à la migration. Concernant ledit sujet, Matthias Veltin a fait un petit rappel.  « Les Européens et les Africains se sont retrouvés à Malt pour discuter de la migration illégale et on a trouvé un accord de coopération dans tous les secteurs. Cela veut dire de façon particulière, renforcer la migration légale et arrêter la migration illégale, protéger les réfugiés, accompagner le retour de ceux qui n’ont pas le droit de séjour en Europe et s’impliquer pour résoudre les problèmes des pays qui sont en difficulté », a expliqué Mattias Veltin qui se réjouit, en outre, des avancées avec cette coopération. « On a aidé le rapatriement de plusieurs migrants qui se trouvaient désespérés au nord de l’Afrique, en Libye notamment. Mais il reste encore à faire énormément », a-t-il avoué.

S’agissant des statistiques sur la migration irrégulière, elle se compterait par plusieurs milliers, souligne le diplomate. « Les dernières informations parlent de 16 et de 17 000 migrants irréguliers officiellement enregistrés, tous groupes confondus. On parle actuellement de 4 000 Guinéens qui sont dans une illégalité manifeste »,a-t-il déclaré.

Pour réduire le phénomène de la migration, l’ambassadeur d’Allemagne en Guinée préconise certaines mesures pratiques que le gouvernement doit mettre en œuvre. « Les investissements doivent être orientés envers la jeunesse. A ce niveau, le gouvernement, la société civile et les partenaires doivent agir davantage pour orienter la coopération dans cette direction. », a fait savoir le diplomate qui a, par ailleurs, adressé ses félicitations aux structures parentales auxquelles il a prodigué des conseils.

« Encourager leurs enfants à se chercher en Afrique, cela doit être le combat de tous. C’est une tâche pour toute la société, on ne doit pas dire que le gouvernement doit offrir de l’emploi pour tout le monde. On doit plus développer le secteur privé pour la création de l’emploi. Et j’ai rencontré beaucoup de jeunes qui veulent s’engager de façon individuelle », a-t-il dit en substance.

S’agissant de la migration régulière, M. Veltin dira que contrairement aux rumeurs répandues à Conakry, l’Ambassade a augmenté considérablement le nombre de visa de long séjour en Allemagne. L’augmentation est entre 30 et 50 % chaque année, a-t-il souligné.