Rendez-vous à la CIIE pour partager la splendeur chinoise

0
208

Li Jie, journaliste au Quotidien du Peuple, partenaire de Guinéenews

Nous voilà au port ! La deuxième Exposition internationale d’importation de Chine (CIIE) approche. Des navires géants et des objets du monde entier qui seront exposés à l’EIIC arrivent à Shanghai.

Tout est finalement prêt ! Avec la préparation, des entreprises ont créé le guichet d’information pour diffuser le plus vite possible les nouvelles sur la CIIE.

Grâce à un an de préparation minutieuse, «le moment critique» de la CIIE « qui est toujours meilleure que l’édition précédente » va finalement arriver. Conformément au rendez-vous fixé l’année dernière, les entreprises du monde entier vont se réunir de nouveau à la CIIE du 5 au 10 novembre !

L’organisation de la CIIE répond à l’évolution du temps, et a une grande attractivité. La première CIIE en 2018 a été couronnée de succès. Plus de 3 600 entreprises et 172 pays, régions et organisations internationales y ont participé. Plus de 800 000 personnes en ont profité pour discuter des achats et faire des visites. Au cours de l’année, le montant total des accords d’importation signés s’élève à 57,83 milliards de dollars. Le nombre de pays participants, la superficie totale des stands, la qualité et le nombre d’entreprises, le nombre d’entreprises qui achètent et d’invités dépassent largement les attentes initiales. Dès son premier lancement, la CIIE fait partie des 10 plus grandes expositions commerciales mondiales. C’est véritablement une initiative innovante dans l’histoire de l’exposition internationale.

La réussite de la première CIIE a largement encouragé les participants étrangers. Le nombre de pays, de régions, d’organisations internationales et d’entreprises qui y participants dépasse considérablement la première édition. La superficie d’exposition a également augmenté pour passer de 300 000 m2 lors de la première CIIE à 360 000 m2. Plus de 250 entreprises qui font partie des 500 plus grandes entreprises du monde et des entreprises qui sont des leaders dans leur secteur vont y participer. Plus de nouveaux produits, de nouvelles technologies et de nouveaux services seront « lancés en premier en Chine (avant d’être lancés dans le monde) ».

Pourquoi la CIIE a-t-elle un tel grand charme? Cela s’explique par le « retentissement » de la première CIIE et les attentes sur la deuxième CIIE.

——La CIIE permet d’accélérer les tests pour introduire de nouveaux produits. Lors de la première CIIE, Dada Bangla Limited du Bangladesh a introduit des produits artisanaux en jute en Chine. Ces produits spéciaux ont été bien accueillis par les participants sur place. Les produits ont été introduits au Studio d’art Gaodaowu à Shanghai. L’Oréal, en tant que le plus grand participant de l’industrie cosmétique des deux CIIE, qualifie la CIIE d’« accélérateur » pour introduire de nouveaux produits et trouver des produits qui se vendront très bien. Les 4 marques que l’Oréal a lancées en premier lors de la première CIIE sont toutes lancées en Chine. De nombreux nouveaux produits qui ont fait leur première apparition lors de l’EIIC sont déjà des produits best sellers. Cette année, l’Oréal envisage d’apporter plus de 1000 objets exposés, soit 2 fois plus nombreux par rapport à la première CIIE. Un tiers de ces produits vont rencontrer les consommateurs chinois pour la première fois.

——La CIIE permet de tâter le pouls des consommateurs chinois. Des participants professionnels et des entreprises qui achètent venant de toutes les régions offrent des connaissances récentes sur le marché chinois. Inspirée par la première CIIE, une marque brésilienne de bœuf a changé son mode de transaction en négoce pour lancer des produits en petits emballages. Ces produits, en plus petit format, sont vendus non seulement aux villes de 1er rang, mais également aux villes de 2e et de 3e rang au Sud-Ouest et au Nord-Est de la Chine. Les ventes ont augmenté considérablement.

——La CIIE permet de trouver le meilleur partenaire. STENDERS, marque européenne de produits de soins de peau, a fait connaissance avec de nombreuses entreprises qui achètent lors de la première CIIE. Ces dernières ont continué les échanges avec la marque après la CIIE. SINOPEC (Shenzhen) ECommerce Co.,Ltd. a signé récemment une lettre d’intention d’achat avec STENDERS pour vendre les produits spéciaux de STENDERS aux stationsservice de SINOPEC, sur la plateforme de vente en ligne et aux magasins de proximité dans les stations-service.

——La CIIE permet de rassembler les acheteurs passionnés du monde. Lors de la première CIIE, le stand de Johnson & Johnson a reçu beaucoup de délégations gouvernementales et a signé le mémorandum sur les achats avec une cinquantaine d’hôpitaux chinois de renom. Vorwerk, la société d’appareils électroménagers allemande a envoyé une de ses filiales, qui est spécialisée dans les aspirateursrobots intelligents, à la CIIE. Sa présentation a été une grande réussite. Cette année, Vorwerk, avec toutes ses marques qui sont déjà entrées sur le marché chinois, se présentera de nouveau à la CIIE. Beaucoup d’objets exposés similaires, comme des appareils médicaux, des équipements de fabrication et des appareils précis ont directement trouvé les acheteurs appropriés lors de la CIIE.

——La CIIE permet d’offrir la meilleure plateforme pour entrer sur le marché chinois. Lewis Road Creamery, marque des aliments laitiers de la Nouvelle-Zélande, se prépare depuis 2 ans pour conquérir le marché chinois. Lors de la CIIE cette année, Lewis Road, avec du lait chocolaté et du lait à la fraise, très populaires en Nouvelle-Zélande, viendra rencontrer officiellement les consommateurs chinois. « Avec la grande réussite de la première CIIE, beaucoup de marques néo-zélandaises, y compris Lewis Road, attachent une plus grande importance au marché chinois à fort potentiel », a dit Nicola O’Rourke, directrice de Lewis Road Creamery de la Nouvelle-Zélande. Elle espère profiter de cette opportunité pour jeter des bases solides pour la distribution de ses produits en Chine à long terme.

« La réussite de la première CIIE a été une innovation dans l’histoire du développement du commerce international. Les gens ont plus d’attentes sur la deuxième CIIE qui sera encore meilleure, avec encore plus de participants et des activités plus riches », a dit Fabrice Megarbane, directeur général de L’Oréal Chine.

Selon Duan Xiaoying, présidente des opérations internationales de General Electric Company (GE) et PDG de GE, la participation à la CIIE sera non seulement une excellente opportunité aux entreprises de montrer l’expertise technique, la matrice des produits et des solutions ; pour de nombreuses entreprises étrangères, elle sera aussi une opportunité précieuse pour développer et enrichir des échanges internationaux.

Pour Zha Sheng, directeur de Vorwerk en Chine, la CIIE met en avant non seulement le grand marché chinois, mais aussi la sincérité avec laquelle le gouvernement chinois soutient l’installation des entreprises étrangères de haute qualité en Chine. C’est pourquoi le siège de son entreprise a décidé d’investir plus sur le marché chinois. « Nous comprenons que, de même pour d’innombrables entreprises multinationales du monde, que le marché chinois possède un potentiel illimité. C’est avec le plus grand enthousiasme que le groupe Vorwerk va rencontrer les consommateurs chinois lors de la CIIE 2019. »