Rentrée des classes et achat des fournitures scolaires : un casse-tête pour les parents d’élève  

0

Depuis la fixation de la date de la rentrée scolaire 2020-2021, les parents d’élèves à Conakry sont confrontés à une cherté des fournitures scolaires. Le report du 16 novembre au 1er décembre n’y aura rien changé. Du grand marché de Madina à celui d’Enco 5 ou de Matoto, le constat reste le même.

« Ce n’est pas de notre faute, nous les marchands. En effet, un carton de cahier qui se vendait à 150.000GNF se vend actuellement à 165.000 GNF voire plus. Les prix dépendent des magasins », s’est défendu Mamadou Alimou Diallo, un marchand rencontré au marché d’Enco5.

M’Mah Hawa Soumah, une vendeuse de fournitures scolaires, rencontrée au même marché d’Enco 5, est revenue sur les prix des certaines fournitures scolaires.

« Les tenues bleues sont vendues entre 20.000GNF et 25.000GNF. C’est le coton qui est à 25 000 GNF.  Le prix des tissus en carreaux varie entre 10.000 GNF et 15.000 GNF. Là aussi, tout dépend de la qualité. Le mètre du tissu en coton coûte 20.000 GNF », a-t-elle expliqué. Et d’ajouter : « je comprends ce que les parents vivent actuellement parce que je suis moi-même maman. Mais c’est indépendamment de notre volonté… »

Pour cette autre marchande rencontrée au marché Matoto, c’est incompréhensible de se plaindre des prix des fournitures scolaires. Puisque les prix n’ont vraiment pas changé depuis l’année dernière. « Pour moi, rien n’a changé. Pour preuve, le carton de cahiers se vendait à 165.000GNF l’année dernière et c’est le même prix, cette année. Idem pour les prix des ardoises et des crayons de couleur », a-t-elle dit.

Une dépêche de Magnanfing Doré, stagiaire à Guinéenews.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.