Rentrée parlementaire : un dispositif sécuritaire tout particulier au Palais du peuple !

0
1018

Un important dispositif sécuritaire a été mis en place pour  cette rentrée parlementaire de ce 05 avril 2019, dite session des lois, constate Guineenews sur place. Au niveau  du Pont 08 novembre situé à une cinquantaine de mètres du Palais du peuple où siège le parlement,  des camionnettes de la gendarmerie sont stationnées. Même dispositif tout autour du Palais, mais là, outre les camionnettes, il y a les « mambas » chargés d’eau chaude pour disperser d’éventuels fauteurs de troubles.

A la rentrée du Palais, toute personne voulant y accéder est fouillée au peigne fin. Les sacs sont également scrutés par les agents déployés en nombre important.

Les journalistes sont obligés de porter les badges au cou avant d’avoir accès aux marches. Ceux n’ayant pas de corde pour accrocher leurs badges autour de leurs cous,  ont été obligés de rebrousser chemin. « Moi j’ai utilisé mes écouteurs pour suspendre mon badge au cou puisque je n’avais pas de corde », nous a confiés un journaliste en riant.

Comme cela ne suffisait pas, pour accéder dans la salle du 02 octobre, les journalistes ont été obligés de s’inscrire au niveau de la salle de rédaction de la voix du parlementaire et d’être accompagnéà par un journaliste parlementaire afin d’être admise au Parlement. Une première depuis la mise en place de cette huitième législature.

Sur la question de savoir pourquoi un tel dispositif sécuritaire,  un fonctionnaire parlementaire nous répond : « C’est la deuxième institution du pays, il faut qu’on sache qui nous recevons. Et pourquoi c’est maintenant, vous pensez à votre sécurité après 5 ans d’existence, insiste-t-on, toute chose a un début », rétorque notre interlocuteur.

A rappeler que cette présente session a été ouverte grâce à un décret du président Alpha Condé qui a prorogé le mandat des députés après expiration.