Rentrée scolaire : les doléances du ministre Mory Sangaré

0
738

En conférence de presse ce mercredi 26 septembre au ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration, le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Mory Sangaré a annoncé que toutes les dispositions utiles sont prises pour une bonne rentrée scolaire 2018-2019.

Il a déclaré qu’ils sont en train de rénover toutes infrastructures scolaires qui se trouvaient dans les états piteux. « Nous avons grand espoir que d’ici le 2 octobre, nos travaux de rénovations vont finir…», a-t-il indiqué.

S’exprimant sur la grève annoncée par le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée), Mory Sangaré a sollicité une trêve pour permettre au gouvernement de se pencher sur la situation des enseignants légitimement recensés mais introuvables à leur poste de travail.

« Je lance un appel aux parents d’élèves, aux journalistes, bref à tout le monde de se joindre  à nous pour demander à ceux qui voudraient aller en grève d’observer une trêve. Le gouvernement a fourni beaucoup d’efforts en payant 40% non seulement aux enseignants mais aussi à tous les fonctionnaires ainsi que les retraités dans un intervalle de 5 mois. Notre école ne peut pas aspirer à la qualité si notre gouvernance est caractérisée par les perturbations. Les perturbations ne peuvent pas nous amener à améliorer les performances que nous recherchons. Ces performances ont des exigences que si elles ne sont pas satisfaites, nous ne pourrons pas avancer. Je demande à tous les enseignants d’être en classe le 3 octobre pour le démarrage des cours. Il ne faut pas admettre qu’au lendemain de notre indépendance, malgré tout ce qui sera dit ce jour, que nos soient restées fermées », a-t-il lancé.