Repression de la manif à Kankan:  « À bas le 3e mandat », scandent les protestataires

0
983
Ils sont des centaines de jeunes manifestants dans les rues, ce mardi 21 juillet 2020,  à Kankan pour protester contre le manque de courant. Très tôt rassemblés devant le domicile de leur leader, Ousmane Mbiya Kaba, sis au quartier Timbo, les manifestatants ont entamé leur marche vers le rond point Komarala loisirs,  point de départ de ladite marche de contestation. Entre temps, ils ont été surpris de voir qu’un important dispositif des agents mixtes de la police et de la gendarmerie les y attendaient.
Pour éviter tout risque d’affrontement,  ils ont préféré changer d’itinéraire, en optant pour le sens inverse.  Mais pendant qu’ils  s’approchaient du centre ville, les premiers coups de gaz lacrymogènes, leur ont été tirés dessus.
Dans la foulée, exaspérés,  les jeunes ont commencé à procéder aux jets de pierres. Des routes sont barricadées et des pneus sont enflammés.
Du coup,  ils ont scandé:   » À bas le troisième mandat « . Au moment où nous envoyons cette dépêche (10 heures GMT) la manifestation, qui s’est transformée en une véritable intifada, suit son cours.
Pour le moment, aucune victime n’a été signalée mais il y a eu des arrestations.