Reprise de l’élection du maire de Matoto : « Pas question », réplique l’opposition

décembre 17, 2018 7:45

L’installation du maire de Matoto samedi dernier, a été le principal sujet abordé ce lundi au cours de la plénière de l’opposition tenue ce lundi 17 décembre au QG de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.  Au sortir de la réunion, le porte parole Ahmed Kourouma  de GRUP, a confié aux journalistes qu’ils «refuseront à obéir aux injonctions d’un ministre qui prend des décisions en dehors de tout cadre légal et surtout juridique. « Nous n’accepterons nullement que l’élection du maire de Matoto soit reprise », a déclaré M. Kourouma à la presse.

Samedi 15 décembre dernier, faut-il le rappeler, les 45 conseillers communaux de la commune de Matoto ont procédé à l’élection du maire de ladite commune. Le candidat de l’UFDG en l’occurrence Kalemodou Yansané a été élu, mais il a été aussitôt contesté par le camp adverse, le RPG arc-en-ciel, le parti au pouvoir. Le ministre de l’administration du territoire a fait une sortie le soir même de l’élection pour invalider le vote.

Le vice président du GRUP s’exprimant donc au nom de l’opposition républicaine est monté au créneau pour menacer l’Etat pour toute  tentative à remettre en cause le vote des conseillers communaux.  « L’opposition républicaine tient à rappeler  que nos concitoyens sont fatigués du viol systématique par l’Etat et le RPG des règles démocratiques. Vous avez toutes les preuves à vos dispositions, il y a des preuves circonstancielles que l’élection s’est passée dans un cadre légal et surtout démocratique. Si l’Etat et le RPG s’amusent à essayer de remettre cette élection en cause, ils nous trouveraient sur leur chemin », a-t-il prévenu !