République de Guinée: quel avenir pour les mois prochains ? (Libre opinion suite et fin)

0
352

L’élection présidentielle du 18.10.20 était censé marquer la fin de la Présidence d’Alpha Condé et le début de la suivante: c’est un échec dramatique avec des dizaines de morts et des milliards de dégâts matériels !

A présent on croise les doigts: si les 9 éminents juristes de la CC ( Cour Constitutionnelle ) pouvaient, chacun / chacune en son âme et conscience, penser à la pauvre population guinéenne meurtrie depuis tant de décennies, et acter cet échec, alors ils rentreraient positivement dans l’histoire de notre pays par la grande porte. Et permettraient de limiter les dégâts

Quel pourrait alors être le scénario pour la suite des évènements ?Sur la base de la raison et du bon sens, on pourrait procéder comme suit:

1) la CC annule le scrutin du 18.10.20, proclame la fin de la 3e République, et appelle les 12 partis ayant concouru à l’élection du 12.10.20 de désigner chacun 2 personnes, un homme et une femme, en dehors des 12 candidats du 18.10.20

2) ces 24 citoyens et citoyennes vont constituer le Gouvernement Provisoire de la République de Guinée pour les 24 prochains mois, pour les missions suivantes:

–du 1e au 6e mois: élaboration de la nouvelle Constitution après une large consultation des citoyens/citoyennes au niveau préfectoral
–du 7e au 12e mois: recensement de la population ( résidants et migrants ) et établissement du fichier électoral
–du 13e au 18e mois: référendum sur la Constitution et élections législatives et présidentielles
–du 19e au 24e mois: installation des nouvelles institutions de l’Etat et démarrage de la 4e République

Ce calendrier est-il réalisable ? C’est à chaque guinéen / guinéenne de répondre. Sachant que le oui de chacun / chacune vaudra en même temps engagement personnel ferme d’oeuvrer loyalement à sa mise en application

Cher(e)s compatriotes, aidons-nous et le ciel nous aidera, wassalam

Alhadji Amasadio Bah
Guinéen retraité à Rouen (France)