Résistance active du FNDC: constat mitigé sur l’autoroute le prince

0
611
L’appel à la résistance active du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a, un effet, mitigé ce mardi matin (8h-9h). C’est du moins le constat fait par Guineenews corroboré par des témoignages recueillis auprès de certains usagers de l’autoroute Le prince.

Comparativement aux matinées des journées FNDC, le trafic routier reste particulièrement animé entre Simbaya et Cosa.  Les stations-service sont ouvertes et les différents angles du carrefour sont pleins de taxis (voitures et moto).

Les boutiques et magasins sont plutôt fermés mais il est tôt pour savoir si cette fermeture est liée à l’appel du FNDC.

A bord des taxis empruntés à l’aller et au retour, un chauffeur nous dit qui la circulation est sans interruption sur la route le prince et ailleurs.
Un autre chauffeur en partance vers Bambeto, interrogé répond à Guineenews que l’autoroute le prince était praticable (8h 40 min) depuis Kagbelen. Même la zone spéciale de Wanindara.

Un autre qui dit avoir emprunté la route du Niger et l’autoroute Fidel Castro nous confie n’avoir constaté aucun incident en cours de route ce matin non plus. Mais il remarque que la circulation reste trop fluide dans les zones qu’il a traversées. Insistant sur Bambeto où le trafic routier serait en contraste total avec l’ambiance matinale à Cosa.

Comme pour dire que si l’appel du FNDC n’a pas été systématiquement suivi à Conakry, ses effets se font sentir dans les activités quotidiennes.