Résultats de la présidentielle : L’UFDG saisit la CC et engage la bataille judiciaire

0
489
La bataille juridique autour de la présidentielle du 18 octobre vient de connaître son coup d’envoi. L’Union des forces démocratiques de Guinée (ufdg) vient de déposer son recours à la cour constitutionnelle (CC), l’institution habilitée à juger le contentieux électoral.

C’est maître Amadou Diallo, avocat et membre du parti qui le confirme au téléphone de Guineenews. Selon l’ancien député, le dépôt a eu lieu à 12 heures ce dimanche 1er novembre.

Exceptionnellement ouverte ce dimanche 1er novembre, la cour constitutionnelle guinéenne a donc reçu la requête formulée par l’UFDG.

En effet, le candidat de cette formation politique, Cellou Dalein Diallo s’est annoncé victorieux de ce scrutin dès le premier tour; et bien avant la commission électorale  nationale indépendante (CENI).

L’OGE, au contraire, donne le candidat sortant, Alpha Condé gagnant toujours au premier tour avec plus de 59% des suffrages exprimés.

Selon le code électoral dans son article 166, « la requête est communiquée par le greffier en chef de la Cour constitutionnelle aux autres candidats intéressés, qui disposent d’un délai maximum de quarante-huit (48) heures pour déposer un mémoire en réponse… »

Le même code électoral, en son article 167 stipule que « la cour constitutionnelle statue dans les trois (3) jours qui suivent la transmission des mémoires… ».

A préciser que légalement, selon le même article,  » son arrêt (la cour constitutionnelle ndlr) emporte proclamation définitive, ou annulation de l’élection… »

C’est donc peu de dire que tous les yeux sont rivés sur cette institution qui a déjà suspendu une disposition de la constitution issue du référendum du 22 mars qui était en contradiction avec le code électoral. C’était pour mémoire, à propos du parrainage des candidats à la présidentielle.