Résurgence d’Ebola à N’Zérékoré : en attendant l’arrivée des vaccins, le marché de Gouécké fermé

506

Depuis la résurgence de la fièvre hémorragique à virus Ebola à Gouécké, une sous-préfecture relevant de la préfecture, tous les jours, une réunion de crise regroupe autour des autorités administratives préfectorales, les autorités sanitaires pour faire le point de l’évolution de la maladie dans leur juridiction.

Ce samedi, à la faveur de cette rencontre, les autorités ont annoncé Deux nouveaux cas suspects, deux cas confirmés et quatre cas probables. Ce qui porte désormais le nombre total de contact à 328 contacts dont 310 suivis.

En ce qui concerne la tenue du marché hebdomadaire de Gouécké samedi, le préfet Sâa Yola Tolno a indiqué que toutes les dispositions sont prises pour l’en empêcher. Pour réussir cet objectif, le préfet a mis à contribution le syndicat des transporteurs et les autorités locales à tous les niveaux.

Pour l’instant, la question qui taraude tous les esprits est de savoir si la population adhérera ou non à la campagne de vaccination annoncée pour la semaine prochaine avec les premiers lots de vaccins anti Ebola destinés à aux localités les plus touchés.

Facebook Comments