Résurgence d’Ebola en RDC : Des médecins Guinéens déployés pour lutter contre l’épidémie

mai 18, 2018 1:07
0

L’épidémie à virus Ebola s’est déclarée de nouveau dans la région de Bikoro, province de l’Equateur en République Démocratique du Congo (RDC) depuis quelques semaines. Pour une riposte de la maladie, le  Directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a adressée une requête aux autorités sanitaires guinéennes et à laquelle celles-ci ont répondue favorablement en mettant sur place une équipe composée de 38 médecins devant secourir leurs confrères congolais.

Le ministre de la Santé, accompagné de quelques cadres de son département,  a reçu le jeudi 17 mai l’équipe qui sera déployée dès ce vendredi en RDC. On notait également à cette cérémonie de départ de l’équipe sanitaire, la présence du Représentant de l’OMS qui est revenu dans son allocution sur ce qui a motivé la demande de l’OMS auprès des autorités guinéennes.

« Etant donné l’expérience singulière de la Guinée en matière de vaccination en ceinture, étant donné la compétence, l’expertise qui a été  accumulée si chèrement et durement, l’organisation mondiale a demandé la permission aux autorités compétentes congolaises de pouvoir ajouter à l’arsenal disponible la vaccination en ceinture. Une fois que cela a été accepté, l’OMS s’est retournée vers le gouvernement de la  Guinée  pour avoir l’accord de déploiement d’une équipe  pour appuyer la vaccination en ceinture », a expliqué Dr Georges Alfred Kizerbo

Le directeur de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, a,  pour sa part, indiqué que cette équipe aura pour principale tâche la vaccination en ceinture qui  consiste à vacciner les contacts des contacts.  Selon lui, les membres qui composent cette équipe a une grande expérience dans ce domaine.

«Depuis 2015, c’est cette équipe qui a mené toutes les vaccinations en République de Guinée. Ils ont déjà vacciné plus de 8 000 Guinéens contre ce virus. Et eux-mêmes  ils sont vaccinés. Donc ceux qui sont en face de vous, sont des personnes très expérimentées qui ont fait preuve d’expertise dans l’administration et le suivi de ce vaccin », rassure Dr Sakoba Keita.

Le ministre de la Santé, Dr Abdourahmane Diallo, a, de son côté, prodigué des conseils à l’équipe sanitaire, composée en grande partie  de médecins et d’infirmiers.

« Je vous exhorte à  la discipline et à l’engagement. Ce sont là deux choses qui payent toujours. L’engagement doit être de taille quand on quitte son pays pour une mission d’assistance humanitaire. Vous avez tout donné pour votre pays. Maintenant vous allez loin de votre pays. Donc vous êtes véritablement les ambassadeurs du système de santé de la Guinée dans ce pays où vous allez. Ce que nous vous demandons, c’est de montrer davantage cet engagement  que vous avez eu quand vous étiez en train de lutter pour votre pays », a conseillé le ministre Diallo aux médecins.

Poursuivant, Dr Abdourahmane Diallo a déclaré que ce départ pour la RDC ne doit pas être considéré comme une mission individuelle de chacun.

«Je suppose que vous avez tous volontairement accepté de faire partie de cette mission. Mais, je voudrais que vous sachiez que c’est une mission d’Etat qui a été accepté et ordonné par le président de la République », a rappelé le ministre de la Santé.

Le chef de mission de l’équipe guinéenne qui sera donc déployée en RDC, Dr Diakité Mory a, quant à, lui affirmé que c’est avec un sentiment de réconfort que son équipe quitte la Guinée. « Toute l’équipe est engagée à honorer cette confiance placée en nous parce qu’à travers nous, c’est le pays qui sera vu et jugé. Nous représentons la nation et cette représentation doit être de qualité pour que dorénavant la Guinée soit sollicitée dans les missions internationales à travers ce que nous nous avons fait », a promis Dr Diakité.