Retard dans l’installation des élus locaux: les mises au point du député de Labé

octobre 5, 2018 6:31
0

D’après nos informations, les superviseurs et formateurs seraient déjà en route pour rallier les 33 préfectures du pays sans omettre les cinq communes de la capitale. Annoncé à partir de ce vendredi 5 octobre, l’installation des élus ne pourrait avoir lieu que ce samedi voire courant de la semaine prochaine. Mais la formation des élus, quant à elle, devait en principe commencer ce vendredi, a fait savoir le député uninominal de Labé.

 «Le communiqué du ministre de l’Administration du Territoire indiquait que c’est à partir du 5 octobre. Donc hier nuit, j’ai tardivement reçu une décision du ministre Bouréma Condé, il faut dire que ce n’était de façon officielle. Je l’ai reçu à travers mon parti qui aussi ne l’a pas reçu de manière officielle. Mais, dans cette décision, il est indiqué en tout cas que des cadres du ministère de l’Administration du Territoire devant présider les délégations et qui doivent être déployées dans les 33 préfectures, y compris les cinq communes urbaines de Conakry, vont procéder à la formation et à la mise en place des exécutifs communaux », a confié le député de Labé.

Et de poursuivre: «dans cette décision, il est indiqué la procédure d’installation. C’est-à-dire que les élus locaux doivent prendre langue avec les autorités administratives locales, mais également qu’ils fassent une formation sur les modalités d’installation des exécutifs communaux avant de passer à l’acte… Je viens de raccrocher le directeur national de la décentralisation qui m’a confirmé que dans la journée de ce vendredi, des délégations du ministère de l’Administration seront dans toutes les préfectures avant midi. Mais étant donné qu’on n’installe pas des élus les jours non-ouvrables, ils vont sûrement procéder à la formation demain samedi et dimanche et que le lundi avant 10 heures, tout le monde doit être installé. Parallèlement à cela, j’ai joint le préfet de Labé qui m’a dit qu’ils sont au bureau en train d’attendre le délégué qui doit arriver pour le compte de la préfecture de Labé. Pour Labé, c’est El Hadj Oumar Traoré. Il est du cabinet du ministère de l’Administration du territoire.»

Il faut rappeler que conformément au communiqué du ministère de l’Administration, la fédération locale de l’UFDG Labé et tous ses élus étaient ce matin au siège de la mairie pour attendre la commission d’installation.